Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Jeff Feng | 11 mai 2015

Des acrobates, des jongleurs et des rendements de 263 % *

La semaine dernière, un consortium comprenant la société Fosun International Ltd. a acheté le Cirque du Soleil, l’immense société de cirque et de divertissement québécoise. Fosun constitue le titre le plus fortement pondéré dans le Fonds international des sociétés Trimark et le Fonds mondial d’analyse fondamentale Trimark.Il fait aussi partie des dix titres principaux du Fonds Trimark et de la Catégorie marchés émergents Trimark (au 31 mars 2015).

Un rendement de 263 %* : Fosun International Ltd.

Nous avons commencé à investir dans Fosun au début de 2011 et ce placement a généré des rendements approximatifs de 263 %* pour nos porteurs de parts. (Appréciation cumulative de l’action depuis l’achat initial du 11 avril 2011 jusqu’au 31 mars 2015 pour le Fonds mondial d’analyse fondamentale Trimark, série A. Source : Invesco Canada.)

Lors de mon premier entretien avec les dirigeants de la société, le PDG m’a montré le plan de la vision de la société et, pendant les quatre dernières années, on a pu observer cette vision se concrétiser. L’équipe de direction, dirigée par Guo Guangchang, a démontré une excellente vision et un sens des affaires phénoménal. Pendant cette période, Trimark est devenue l’actionnaire minoritaire le plus important après les quatre fondateurs de la compagnie. (Source : Bloomberg.)

Fosun constitue l’un des conglomérats diversifiés les plus importants en Chine. On l’appelle parfois le « Berkshire Hathaway de la Chine ». L’équipe de direction est un élément clé de notre thèse. Les fondateurs participent pleinement aux activités de l’entreprise et leur valeur nette personnelle est liée à celle de la société. L’entreprise a été en mesure d’effectuer de nombreux investissements lucratifs, notamment l’acquisition en vue d’une transformation d’une filiale d’assurance portugaise en 2013 pendant la crise financière européenne.

Nous avons observé une croissance des bénéfices impressionnante et continuons d’avoir une confiance inébranlable envers la compagnie. J’ai passé deux mois en Chine plus tôt cette année où je me suis entretenu longuement avec les fondateurs et l’équipe de direction. J’ai également pu accéder directement à un nombre des actifs sous-jacents de l’entreprise. En effet, nous entamons des recherches avant de prendre position dans une société et  les poursuivons tout au long de la période où nous détenons l’action et même après.

L’achat du Cirque du Soleil

La société de capital privé TPG a mené le consortium et sera le nouvel actionnaire majoritaire, tandis que le fondateur du Cirque Guy Laliberté, La Caisse de dépôt et placement du Québec ainsi que Fosun détiendront un intérêt minoritaire. Fosun veillera plus précisément à élargir la portée du Cirque en Chine.

L’entente d’achat est conforme à la stratégie mondiale de Fosun visant à « combiner le momentum de croissance de la Chine avec des ressources mondiales » et à la notion générale que l’industrie du spectacle et des loisirs tirera profit d’une demande robuste venant de l’émergence de la classe moyenne en Chine.

Selon Fosun, lorsque le fondateur du Cirque Guy Laliberté a décidé de vendre la compagnie, il s’est adressé à Fosun en premier puisqu’il estimait qu’il s’agissait du meilleur partenaire pour un marché de croissance clé. Le Cirque a tenté de croître en Chine par le passé en présentant des spectacles à Macau, une région populaire pour le jeu, mais a connu un succès mitigé.

L’acquisition du Cirque va dans le même sens que l’achat du Club Med et des placements dans Thomas Cook, des sociétés à caractère touristique qui correspondent à la vision de Fosun, soit mettre l’accent sur des industries qui font la promotion d’un « style de vie heureux ».

La transaction fait les manchettes au Canada puisque le Cirque est une société de prestige liée étroitement à la scène culturelle canadienne. Pour nous, à titre d’investisseurs, l’achat réaffirme simplement notre thèse au sujet de Fosun et accroît notre confiance envers la capacité de l’équipe de direction d’exécuter sa stratégie mondiale ambitieuse.

* Appréciation cumulative de l’action depuis l’achat initial du 11 avril 2011 jusqu’au 31 mars 2015 pour le Fonds mondial d’analyse fondamentale Trimark, série A. Source : Invesco Canada.

Les sociétés indiquées sont choisies à des fins d’illustration seulement et ne visent pas à prodiguer des conseils spécifiques en matière de placement.

Rendements du Fonds mondial d’analyse fondamentale Trimark, série A, au 31 mars 2015 : 1 an : 16,82 %; 3 ans : 18,61 %; 5 ans : 13,25 % et depuis le lancement : 8,05 %.

Rendements de la Catégorie marchés émergents Trimark, série A, au 31 mars 2015 : 1 an : 14,24 %; 3 ans : 8,24 % et depuis le lancement : 0,97 %.

Rendements du Fonds international des sociétés Trimark, série A, au 31 mars 2015 : 1 an : 23,09 %; 3 ans : 19,68 %; 5 ans : 12,69 % et depuis le lancement : 3,48 %.

Rendements du Fonds Trimark, série A, au 31 mars 2015 : 1 an : 14,71 %; 3 ans : 17,42 % 5 ans : 12,78 % et 10 ans : 5,29 %.

Autres blogues de Jeff Feng

Marchés émergents : Toutes les raisons sont bonnes d’être prudents en 2019
14 décembre 2018

La prise de bec entre les États-Unis et la Chine illustre bien l’importance d’investir dans des titres de qualité
9 novembre 2018

Placements dans les marchés émergents : sociétés multinationales contre entreprises locales
18 avril 2018

Lorsque les tensions géopolitiques créent des occasions
28 mars 2018

Les marchés émergents : source de revenus de sociétés
20 février 2018

La méthode à l’œuvre : Pourquoi ces deux sociétés sont attrayantes selon nous
16 novembre 2017

Pourquoi investir dans les marchés émergents à l’heure actuelle?
25 octobre 2017

Gestion des risques dans les marchés émergents
9 juin 2017

L’évolution des ME
1 mai 2017

Trois raisons de choisir la gestion active pour les placements dans les marchés émergents
25 avril 2017

Une situation explosive à Samsung
25 octobre 2016

Marchés émergents :
« L’occasion de la décennie »?

18 mars 2016

Quelle est l’incidence de la volatilité en Chine sur nos fonds?
18 janvier 2016

Les marchés chinois chutent, nous prenons positions
28 août 2015

L’accent placé sur la qualité protège les fonds Trimark de la chute du marché des actions de catégorie A en Chine
8 juillet 2015

Des acrobates, des jongleurs et des rendements de 263 % *
11 mai 2015

La Chine sera bientôt concurrentielle en matière d’innovation, pas juste en termes de coûts
12 février 2015

La vision à court terme des investisseurs multiplient les occasions de placement en Chine
12 février 2015

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.