Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Brian Schneider | 26 septembre 2017

La Fed amorce enfin la normalisation de son bilan

Aux États-Unis, le Comité de l’open market de la Réserve fédérale (Fed) a maintenu les taux d’intérêt dans une fourchette cible de 1 % à 1,25 % lors de sa réunion de mercredi. Après avoir lancé de nombreux avertissements aux marchés lors de ses dernières réunions, la Fed a enfin annoncé qu’elle entreprendrait le processus de réduction de la taille de son bilan en octobre 2017.

La Fed réinvestira les produits excédant des plafonds qui seront graduellement relevés : pour les obligations du Trésor, le plafond initial a été fixé à 6 G$ par mois et augmentera tous les trimestres jusqu’à atteindre 30 G$ par mois, et pour les créances des agences et les titres hypothécaires combinés, le plafond initial de 4 G$ par mois augmentera chaque trimestre pour s’établir à 20 G$ par mois. La réduction des achats de la Réserve fédérale obligera le marché à absorber chaque trimestre une portion légèrement plus élevée des émissions d’obligations, ce qui pourrait exercer des pressions à la hausse sur les taux d’intérêt.

Le communiqué de la Fed contenait peu de changements par rapport au communiqué précédent de juillet, le marché du travail ayant été qualifié de solide et la hausse des dépenses des ménages, de modérée. La Fed a reconnu que les récents ouragans avaient semé la dévastation, mais elle estime que ces événements sont peu susceptibles de modifier la trajectoire de l’économie américaine à moyen terme. Elle a également admis que les tempêtes avaient entraîné une hausse temporaire des prix de l’essence et d’autres articles, mais elle croit toujours que l’inflation se stabilisera autour de la cible de 2 % du Comité à moyen terme. Ce dernier estime que les risques économiques à court terme sont à peu près équilibrés et il continuera de surveiller étroitement l’inflation.

Le sommaire des projections économiques dénotait une position légèrement plus ferme que prévu, les intentions de la Fed quant à la normalisation des taux d’intérêt demeurant en effet sensiblement les mêmes, mais laissant quand même entrevoir un autre relèvement en 2017, et trois en 2018. Les prévisions relatives au taux des fonds fédéraux à long terme ont été revues à la baisse à 2,75 % (-0,25 %).

Le fait que les prévisions de hausse des taux d’intérêt soient demeurées inchangées pour 2017 et 2018 indique que la Fed est un peu plus résolue que ce que le marché avait prévu, et les taux d’intérêt ont légèrement augmenté après la publication du communiqué.

Invesco Fixed Income croit que la croissance mondiale devrait demeurer positive, et que le communiqué publié aujourd’hui par la Fed n’aura aucune incidence sur la croissance à court terme. Le contexte devrait rester favorable pour les actions et les obligations, mais la situation pourrait commencer à changer au cours du premier semestre de 2018, car de plus en plus de banques centrales commencent à resserrer un peu leur politique monétaire.

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *