Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Scott Newman | 7 septembre 2016

Les effets positifs de la croissance des dividendes

Les revenus de dividendes apparaissent plus que jamais attrayants, car la conjoncture macro-économique et la faiblesse inégalée des taux d’intérêt nuisent aux rendements obligataires. Lorsque les marchés traversent des périodes d’incertitudes et de perturbations, les investisseurs en quête de rendement cherchent de nouvelles façons de satisfaire leurs besoins en revenu.

Qu’en est-il de ceux privilégiant l’appréciation du capital? Les actions de sociétés qui démontrent un historique de versement de dividendes et de croissance de ces versements offrent potentiellement le meilleur des deux mondes (appréciation du capital et revenu), puisqu’elles ont surclassé l’ensemble du marché au fil du temps (voir graphique ci-dessous). Une méthode de placement à forte conviction mettant l’accent sur la croissance des dividendes peut effectivement générer des rendements supérieurs ainsi qu’une potentielle appréciation du capital grâce à la hausse du prix des actions sélectionnées.

Croissance stable c. revenu courant

Les titres à considérer dans ce cadre ne doivent pas seulement présenter un historique de versement de dividendes, mais également une augmentation constante de ceux-ci au fil du temps. Pourquoi est-ce si important? Le fait de simplement viser un rendement courant en dividendes adapté à un besoin de revenu n’est pas suffisant.

Les sociétés qui augmentent constamment leurs dividendes tendent à présenter une maturité suffisante par rapport au cycle de vie de leurs produits ou de leurs services pour réinvestir en permanence leurs profits dans des projets de développement, tout en demeurant en mesure d’effectuer des distributions. Les dividendes représentent évidemment une part importante du rendement global d’un titre, mais la croissance de ces derniers au fil du temps démontre une stabilité et un potentiel de développement dont ne disposent pas toutes les sociétés.

Le versement de dividendes élevés et supérieurs à la moyenne peut révéler la sous-évaluation d’une entreprise, tandis qu’un simple rendement élevé risque de ne pas être viable en période difficile et de se traduire par une baisse des distributions ainsi que par un recul du cours dans les périodes les plus délicates. Ce type de distribution élevée peut également refléter le manque de vision à long terme de la direction, si le développement de la société ne nécessite pas impérativement de mobiliser ses flux de trésorerie. Des placements à forte conviction dans des entreprises à dividendes en hausse permet d’éviter ces écueils en privilégiant une croissance stable à un rendement courant.

L’augmentation constante des dividendes traduit effectivement souvent l’excellente santé financière de l’entreprise et sa capacité à tirer son épingle du jeu. En d’autres termes, les sociétés bien gérées, investissant intelligemment et améliorant constamment leurs bénéfices s’avèrent souvent celles en mesure d’offrir une augmentation constante de leurs distributions. Le fait qu’elles disposent en permanence de flux de trésorerie suffisants pour augmenter leurs dividendes après avoir affecté une part conséquente des profits à leur développement constitue un facteur déterminant de stabilité et de qualité. Ces entreprises sont susceptibles de démontrer par ailleurs une résistance supérieure en période de ralentissement économique. Par le passé, grâce à une croissance plus soutenue, les ratios C/B des sociétés augmentant leurs dividendes ont presque toujours dépassé ceux des sociétés versant des dividendes plus élevés. Il faut toutefois relativiser cette observation, car de nombreux investisseurs en quête de rendement se fient uniquement au rendement courant, tirant ainsi à la hausse les évaluations des sociétés à dividendes élevés par rapport à celles dont les dividendes augmentent. Ils peuvent tirer parti de ce différentiel en se concentrant sur la dernière catégorie, au lieu de regarder le rendement courant.

Les sociétés à dividendes en croissance au fil du temps

Le graphique ci-dessous représente la volatilité et le rendement des actions de sociétés dont les dividendes ont augmenté au fil du temps. Non seulement les titres d’entreprises affichant une croissance de leurs dividendes ont surclassé le marché, mais ils ont également offert une plus grande stabilité, démontrant ainsi que les investisseurs n’ont pas besoin de choisir entre revenu et croissance et qu’ils pouvaient obtenir les deux simultanément.
chart_dividend_fr
Source : RBC Capital Markets Quantitative Research. Les données se basent sur l’indice composé S&P/TSX de
rendement total d’octobre 1986 à juillet 2015, selon un calcul à pondérations égales.

Dénicher des entreprises dont les dividendes augmentent

Les gestionnaires de portefeuille actifs et à conviction recourent à une approche rigoureuse dans leurs recherches de titres, au-delà des tendances boursières afin de trouver des entreprises de qualité élevée dont les dividendes augmentent, mais dont l’évaluation demeure attrayante.

Les stratégies à bêta intelligent basées sur les facteurs d’investissement offrent une exposition aux entreprises à dividendes en croissance par le suivi d’un indice tel que l’indice Nasdaq Select Canadian Dividend.

Les stratégies à bêta intelligent suivantes, gérées activement et basées sur les facteurs d’investissement, privilégient les entreprises dont les dividendes augmentent :

Si vous avez des questions à propos des sociétés à dividendes en croissance ou si vous souhaitez savoir dans quelle mesure leurs actions pourraient bénéficier à votre portefeuille, veuillez nous laisser un commentaire ci-dessous.

Autres blogues de Scott Newman

Les effets positifs de la croissance des dividendes
7 septembre 2016

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

Le ratio cours/bénéfices (C/B) fournit une appréciation de l’évaluation d'une entreprise en divisant le prix de son action par son bénéfice par action.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *