Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Jeff Feng | 28 mars 2018

Lorsque les tensions géopolitiques créent des occasions

Qu’il s’agisse des tensions nucléaires dans la péninsule coréenne, de la révolution en Ukraine, du vote sur le Brexit au Royaume-Uni ou du programme législatif imprévisible de l’administration Trump, les investisseurs ne manquent pas d’enjeux géopolitiques à prendre en considération. Toutefois, pour nous, les investisseurs à long terme, la question qui se pose est la suivante : à quel moment ces tensions donnent-elles lieu à des occasions d’achat?

Gérer les risques dans un contexte de tensions géopolitiques

J’ai déjà parlé par le passé de la façon dont nous gérons les risques dans les marchés émergents. Les mêmes stratégies et la même discipline s’appliquent dans le cadre de la gestion des risques liés aux enjeux géopolitiques. En fait, c’est la structure et la discipline même de notre approche en matière d’investissement qui sont le fondement de notre stratégie de gestion des risques dans son ensemble.

À la base, notre approche consiste à repérer des sociétés de grande qualité, à acheter leurs titres à des évaluations attrayantes et à les détenir pendant de longues périodes. Rien de plus simple, n’est-ce pas? Pas vraiment. Simple, oui, mais certainement pas facile. C’est une tâche qui demande énormément de temps, de recherche et de connaissances pratiques pour découvrir et comprendre un secteur d’activité en particulier et bâtir une forte conviction à l’égard de celui-ci. Cela est particulièrement vrai pour les marchés émergents puisqu’ils sont si nombreux et répartis à travers le monde et qu’ils ne sont souvent pas encore découverts par les analystes en placements.

L’ampleur des recherches nécessaires nous permet de comprendre une société à un tel degré que nous sommes en mesure de mettre l’entreprise en contexte lorsque des enjeux géopolitiques surgissent. Avoir une forte conviction signifie que nous sommes en mesure de tolérer de brèves périodes d’affaiblissement parce que nous avons confiance qu’une société donnée offrira des occasions de rendement peu importe la conjoncture du marché.

Risques géopolitiques dans les marchés émergents

De bien des façons, les marchés émergents sont plus souvent confrontés à des enjeux géopolitiques que d’autres régions, simplement en raison de la nature des gouvernements dans certains pays.

Or, les marchés émergents ne sont pas homogènes; les actifs sont composés d’un vaste éventail de pays, de secteurs, de gouvernements et, bien sûr, d’entreprises. À mon avis, c’est terriblement dommage pour les investisseurs de mettre tous les « marchés émergents » dans le même panier. Par exemple, ce n’est pas très logique de regrouper l’Inde et l’Égypte, ou encore la Chine et le Chili, du point de vue de la recherche. Les différences sont nombreuses, tant sur le plan de la culture, de la langue et du gouvernement que de l’économie, de la situation démographie et de la croissance.

Bon nombre de pays ne sont plus ce qu’ils étaient. Il en va de même pour les entreprises, ce dont nous devons particulièrement prendre en compte en tant que spécialistes de la sélection de titres. Les marchés émergents étaient traditionnellement considérés comme un secteur d’investissement intimidant, mais la réalité de bon nombre de pays des marchés émergents aujourd’hui est très différente de ce qu’elle était il y a 20 ans, voire même 10 ans.

Il est important de souligner que les risques géopolitiques ne datent pas d’hier. Lorsqu’il s’agit d’investir sur les marchés mondiaux, les risques géopolitiques font partie de la réalité et ont toujours été présents. J’investis sur les marchés mondiaux depuis plusieurs décennies et je me suis toujours dit que je n’allais pas laisser ces enjeux à eux seuls me dissuader d’investir dans des entreprises attrayantes. Soyons clairs, cela ne signifie pas que nous ne prenons pas le contexte au sérieux ou que nous nous fermons les yeux sur une situation donnée. Nous avons toujours à l’esprit la situation géopolitique, mais nous gardons également toujours l’esprit ouvert aux possibilités que peut offrir chaque société, peu importe où se situe son siège social.

Gestionnaires actifs, toujours prêts

Bien que les tensions géopolitiques mènent souvent à des situations déplaisantes pour les citoyens d’un pays ou pour la communauté internationale dans son ensemble, lorsque certains enjeux entraînent une volatilité boursière, les gestionnaires actifs comme nous passent en vitesse supérieure. Nous consacrons du temps précieux à surveiller nos listes de cotes, à observer les sociétés offrant des occasions avantageuses et à nous préparer à acheter des titres lorsque les évaluations atteignent des niveaux que nous jugeons intéressants et offrent la marge de sécurité que nous recherchons.

Selon moi, la gestion active – la véritable gestion active – prend toute sa valeur pendant les périodes d’incertitude géopolitique.

Veuillez inscrire vos questions ou commentaires dans l’espace prévu à cet effet ci-après.

Pour de plus amples renseignements sur les fonds gérés par Jeff :

Fonds international des sociétés Trimark

Catégorie marchés émergents Trimark

Fonds mondial d’analyse fondamentale Trimark

Fonds mondial d’analyse fondamentale Trimark

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *