Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Jason Holzer | 19 janvier 2017

N’ignorons pas les entreprises familiales

Les épargnants portent surtout leur attention sur les sociétés ouvertes traditionnelles – dont la plupart d’entre elles sont contrôlées par de grands investisseurs institutionnels. Parmi les sociétés souvent ignorées, on trouve les entreprises familiales qui offrent une partie de leur capital-actions aux épargnants. Ce sont des membres de famille qui possèdent le plus souvent une participation majoritaire dans ces entreprises que leurs parents ou grands-parents (ou parfois eux-mêmes) ont créées, et ils font de la gestion de ces entreprises patrimoniales l’œuvre de leur vie.

Les membres de l’équipe de croissance internationale et mondiale d’Invesco considèrent qu’une approche familiale en matière d’exploitation commerciale peut se traduire, généralement parlant, par des occasions attrayantes pour nos stratégies qui ont la souplesse de détenir des titres de sociétés à petite et à moyenne capitalisation. En voici les raisons.

Entreprises familiales : Des résultats antérieurs supérieurs

Une étude menée en 2015 par UBS a conclu que les entreprises familiales ont généralement procuré des marges et des rendements des capitaux propres supérieurs à ceux de leurs homologues, et ont régulièrement surpassé leurs indices de référence au cours de la dernière décennie1. Les auteurs de cette étude font par ailleurs remarquer que cela est particulièrement vrai dans le cas des sociétés à petite et à moyenne capitalisation.

Même si les résultats antérieurs ne garantissent pas les résultats futurs, cette solide performance des entreprises familiales a du sens si vous prenez en compte le fait que les familles sont naturellement concernées par leur survie à long terme. En effet, les propriétaires d’entreprises familiales sont peu susceptibles de prendre des risques injustifiés ou de s’engager dans des activités néfastes, qui pourraient miner la viabilité à long terme de leurs entreprises patrimoniales.

Moins de dettes, plus de dividendes

Selon notre propre expérience, nous avons trouvé que de nombreuses entreprises familiales ont tendance à avoir moins d’éléments de passif sur leur bilan et à mettre davantage l’accent sur une croissance durable au lieu de dégager des profits trimestriels à court terme. Nous pensons aussi qu’une rémunération raisonnable des cadres pratiquée par de nombreuses entreprises familiales représente un autre avantage. Cet avantage familial est amplifié dans un contexte international; d’après nos recherches, nous avons trouvé que la rémunération des cadres est généralement bien plus faible en Europe qu’aux États-Unis. D’autre part, nombreuses sont les entreprises familiales qui versent des dividendes – un atout majeur pour les épargnants axés sur le revenu.

La liquidité est un souci, mais elle peut être gérable

Il n’y a pas, évidemment, que des avantages. Les entreprises familiales peuvent souvent être moins liquides que les sociétés ouvertes traditionnelles. Cela va de soi. Vu que les familles contrôlent souvent une forte proportion des actions en circulation, ces entreprises ont généralement un flottant bien moins élevé. Et un flottant limité peut se traduire par de larges écarts entre les cours acheteur et vendeur; par conséquent, cela représente un inconvénient pour les investisseurs sur le plan de la négociation. Selon nous, la clé pour les gestionnaires de portefeuilles, c’est de détenir une quantité d’actifs gérable, avec une encaisse suffisante pour faire face à des turbulences imprévues sur le marché.

Pour les épargnants en quête d’un potentiel de revenu et de croissance durable, nous croyons que les entreprises familiales représentent un choix qui a du gros sens. Et même si les résultats antérieurs ne garantissent pas les résultats futurs, nous considérons que la performance historique des entreprises familiales mérite une considération attentive pour le compte de nos stratégies, qui privilégient les caractéristiques BQE d’une société, à savoir ses bénéfices, sa qualité et son évaluation.

Les stratégies que notre équipe gère visent à investir dans des sociétés de croissance de qualité et à des prix raisonnables. Nous sommes toujours à l’affût d’entreprises familiales solidement gérées, dotées de bilans sains et de bénéfices dont la croissance est durable.

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

1 Source : UBS, Family-firms, 22 juin 2015 (période allant de février 2005 à février 2015).

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *