Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Talley Léger | 18 mai 2022

À quelle étape du cycle des bénéfices des entreprises américaines en sommes-nous?

Le stratège en actions Talley Léger nous parle de l’un de ses indicateurs préférées pour savoir à quelle étape du cycle des bénéfices des entreprises américaines nous en sommes et nous dit ce que cet indicateur révèle aux investisseurs aujourd’hui.

Comme mes lecteurs réguliers le savent, j’anticipe une hausse des bénéfices des sociétés américaines depuis plus de un an (et des actions américaines depuis encore plus longtemps), et je ne crois pas m’être trompé. Cela étant dit, à quelle étape du cycle des bénéfices des entreprises américaines en sommes-nous? Les perspectives fondamentales ont-elles changé?

L’indice des gestionnaires en approvisionnement (PMI) de l’Institute of Supply Management (ISM) est l’un de mes indices préférés pour savoir à quelle étape du cycle des bénéfices des entreprises américaines nous en sommes. Le PMI de l’ISM est une mesure directe des attentes recueillies au moyen de sondages effectués auprès des entreprises sur la production et la conjoncture économique générale aux États-Unis. Plus important encore, comme le montre la figure 1, cet indicateur de confiance permet de prévoir les tendances des bénéfices environ six mois à l’avance.

Après avoir correctement signalé une reprise des bénéfices en forme de V, l’activité manufacturière aux États-Unis suggère que le pic de croissance des bénéfices est probablement derrière nous. La diminution de la production manufacturière laisse présager que la croissance des bénéfices va ralentir, mais elle sera tout de même robuste en 2022 (voir la figure 1).

Figure 1 : L’activité manufacturière aux États-Unis suggère que le pic de croissance des bénéfices est probablement derrière nous.

À quelle étape du cycle du marché américain en sommes-nous?

Par le passé, les investisseurs ont été largement récompensés en s’en tenant simplement aux actions pendant les périodes où la croissance des bénéfices était positive, comme c’est le cas actuellement. Bien que je pense que les actions restent le placement de choix lorsque l’économie ralentit, le pic de croissance des bénéfices devrait inciter les investisseurs à revoir à la baisse leurs attentes en matière de rendements absolus. Autrement dit, je m’attends à ce que les actions américaines continuent de bien se porter en 2022, mais probablement pas aussi bien qu’en 2021 et 2020 (Figure 2).

Figure 2 : Les actions américaines se sont mieux comportées pendant les périodes de croissance positive des bénéfices

Cliquez ici pour avoir un meilleur aperçu du positionnement du portefeuille d’actions en périodes de ralentissement, de resserrement de la Réserve fédérale américaine et d’inflation.


 

Autres blogues de Talley Léger

Les marchés boursiers flairent-ils déjà une récession économique?
20 mai 2022

À quelle étape du cycle des bénéfices des entreprises américaines en sommes-nous?
18 mai 2022

Banque du Canada : c’est parti
2 mars 2022

Comment les investisseurs devraient-ils être positionnés lors d’un cycle de resserrement de la Réserve fédérale américaine?
16 février 2022

La Banque du Canada se montre belliciste, mais laisse les taux inchangés
26 janvier 2022

Défis et occasions parmi les actions des marchés émergents
17 janvier 2022

Le bon côté de l’inflation et la façon dont les investisseurs peuvent en profiter
26 novembre 2021

Trois « craintes » du marché qui pourraient devenir moins effrayantes après l’Halloween
21 octobre 2021

Le plus gros de la domination des actions cycliques est-il derrière nous?
19 juillet 2021

Le meilleur reste-t-il à venir pour les actions américaines?
14 juin 2021

La faiblesse du dollar américain durera-t-elle?
19 mars 2021

La hausse des taux obligataires sonnera-t-elle le glas du marché haussier des actions?
4 mars 2021

Les investisseurs devraient-ils consacrer plus de temps à l’examen des risques de hausse?
4 novembre 2020

Les effets saisonniers des élections américaines et la faiblesse des taux d’intérêt soutiennent les actions
25 septembre 2020

La force de l’or se révèle dans l’adversité
8 septembre 2020

Réponses aux questions urgentes des investisseurs
24 juillet 2020

Repli à court terme, tendance haussière à long terme
22 juin 2020

Cinq choses à savoir sur les actions des marchés chinois et émergents
28 mai 2020

Du chaos peuvent émerger des occasions de placement
23 mars 2020

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

Renseignements importants

NA2045487

Image d’en-tête du blogue : Westend61 / Getty

Certaines références se rapportent aux États-Unis et peuvent ne pas s’appliquer au Canada.

Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des honoraires de gestion et autres frais. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Veuillez lire le prospectus simplifié avant de faire un placement. Vous pouvez en obtenir des exemplaires auprès de votre conseiller ou d’Invesco Canada Ltée.

Il ne s’agit pas d’une recommandation d’une stratégie de placement ou d’un produit pour un investisseur en particulier. Les investisseurs devraient toujours consulter leur conseiller financier avant de prendre des décisions de placement.

Tous les placements comportent des risques, y compris le risque de perte.

Les rendements passés ne sont pas indicatifs des résultats futurs.

Il est impossible d’investir directement dans un indice.

En règle générale, les cours des actions fluctuent, parfois même considérablement, en réaction aux activités de la société émettrice, ainsi qu’à la conjoncture des marchés en général, à la situation économique et au climat politique.

Les opinions exprimées ci-dessus sont celles de l’auteur au 10 avril 2022. Ces commentaires ne doivent pas être interprétés comme des recommandations, mais comme une illustration des grands thèmes. Les énoncés prospectifs ne sont pas garants du rendement futur. Ils comportent des risques et des incertitudes et sont fondés sur des hypothèses; nous ne pouvons pas vous garantir que les résultats réels ne différeront pas considérablement de nos attentes.