Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Niklas Nordenfelt | 18 juin 2021

Comment les titres à rendement élevé peuvent-ils être favorables dans un contexte de hausse des taux?

Les évaluations élevées des titres à revenu fixe, les faibles taux de rendement, les écarts de taux serrés et les craintes d’une hausse des taux des obligations d’État soulèvent deux questions importantes pour 2021 : Comment les investisseurs axés sur le revenu peuvent-ils composer avec ce contexte? Comment les investisseurs concilient-ils le maintien d’un revenu avec le risque d’une baisse des cours des obligations à mesure que les taux d’intérêt augmentent?

Historiquement, les titres à rendement élevé se sont bien comportés dans un contexte de hausse des taux

Le sujet le plus d’actualité sur les marchés en ce moment est la hausse des taux d’intérêt. Dans le passé, les titres à rendement élevé se sont bien comportés par rapport aux autres titres à revenu fixe, dans un contexte de hausse des taux.
Nous croyons que, grâce à une sélection judicieuse des titres, un portefeuille de titres à rendement élevé peut même ajouter de la valeur dans un contexte de hausse des taux, car les émetteurs s’améliorent sur le plan des fondamentaux et cette amélioration se reflète dans le resserrement des écarts de taux.

La figure 1 montre le rendement supérieur des titres à rendement élevé par rapport aux autres catégories d’actif à revenu fixe sensibles aux taux d’intérêt pendant les périodes de hausse des taux.

Figure 1 : Rendement moyen des principales catégories d’actif à revenu fixe pendant les périodes de hausse des taux (%)

Sources : Bloomberg L.P., indices Bloomberg Barclays : indice Bloomberg Barclays U.S. High Yield 2% Issuer Cap, indice Bloomberg Barclays Municipal Bond, indice Bloomberg Barclays U.S. Aggregate, indice Bloomberg Barclays U.S. Treasury, indice Bloomberg Barclays U.S. Corporate, indice Bloomberg Barclays U.S. MBS. Selon les hausses prolongées du taux de l’obligation du Trésor américain à 10 ans, en particulier pour les périodes suivantes : du 30 sept. 1993 au 30 nov. 1994; du 30 sept. 1998 au 31 janv. 2000; du 30 mai 2003 au 30 juin 2006; du 31 juill. 2012 au 31 déc. 2013; du 29 juill. 2016 au 31 oct. 2018. Le rendement passé n’est pas garant du rendement futur.

Les titres à rendement élevé offrent des rendements potentiels semblables à ceux des actions et une volatilité moindre

Historiquement, les titres à rendement élevé ont produit des rendements semblables à ceux des actions, en affichant environ deux fois moins de volatilité. Depuis 1993, les titres américains à rendement élevé ont produit un rendement annualisé de 7,59 %, comparativement à 5,35 % pour l’indice général des obligations américaines, à 6,25 % pour les obligations de sociétés américaines de premier ordre et à 5,18 % pour les obligations municipales américaines.[1]

L’ajout de titres à rendement élevé à un portefeuille de titres sensibles aux taux d’intérêt peut donc réduire la volatilité globale, tout en augmentant le rendement du portefeuille.

La figure 2 montre une frontière efficiente selon laquelle l’ajout de 30 % de titres à rendement élevé américains à un portefeuille de titres du Trésor américain a ajouté 88 points de base au rendement annualisé moyen et réduit la volatilité du portefeuille de 15 %. Une pondération de 60 % de titres à rendement élevé a ajouté 157 points de base au rendement annualisé, tout en ajoutant seulement 73 points de base à la volatilité. Avec une pondération de 50 %, le portefeuille aurait connu essentiellement la même volatilité qu’un portefeuille composé uniquement de titres du Trésor américain, mais aurait ajouté 142 points de base au rendement annualisé.

Figure 2 : L’ajout d’obligations américaines à rendement élevé à un portefeuille de titres du Trésor américain accroît le rendement et réduit la volatilité

Sources : Bloomberg L.P, indice Bloomberg Barclays U.S. High Yield 2% Issuer Cap et indice Bloomberg Barclays U.S. Treasury. Dates utilisées : du 1er janv. 1993 au 28 févr. 2021

Les titres à rendement élevé offrent une diversification potentielle

Les titres à rendement élevé peuvent aussi offrir une diversification du risque. Cela a eu tendance à être le cas dans la plupart des contextes de marché. L’ajout de titres à rendement élevé à un portefeuille de titres à revenu fixe a eu tendance à atténuer la volatilité globale grâce à la faible corrélation de ces titres avec les segments à revenu fixe plus sensibles aux taux. La corrélation évalue dans quelle mesure deux placements ont suivi la même trajectoire dans le passé.

Les valeurs du coefficient de corrélation varient entre -1,0 et 1,0. Une corrélation positive parfaite signifie que le coefficient de corrélation est exactement 1.
Cela suppose qu’au fur et à mesure qu’un titre évolue, à la hausse ou à la baisse, l’autre titre évolue dans la même direction. Une corrélation négative parfaite signifie que deux actifs évoluent dans des directions opposées, tandis qu’une corrélation nulle signifie qu’il n’y a aucune relation linéaire entre les deux.2

La figure 3 montre la corrélation entre les titres américains à rendement élevé et les principales catégories d’actif à revenu fixe. Elle montre également la corrélation entre l’indice général des obligations américaines et les titres américains de premier ordre et ces catégories d’actif, en soulignant la diversification offerte par les titres à rendement élevé grâce à des rendements moins corrélés.

Figure 3 : Les titres à rendement élevé présentent de faibles corrélations avec les autres catégories d’actif à revenu fixe

Sources : Bloomberg L.P., indices Bloomberg Barclays. Données du 1er janv. 1993 au 28 févr. 2021.

La duration relativement courte des titres à rendement élevé contribue à leur diversification

La duration mesure la sensibilité du cours d’une obligation aux fluctuations des taux d’intérêt. Une obligation dont l’échéance est plus longue aura un cours plus sensible aux taux d’intérêt, et donc une duration plus longue qu’une obligation à court terme.

Les titres à rendement élevé ont tendance à avoir une duration inférieure à celle de la plupart des autres catégories d’actif à revenu fixe et, par conséquent, à être moins sensibles aux fluctuations des taux d’intérêt. Ils se comportent comme des titres à revenu fixe à duration beaucoup plus courte que les titres à revenu fixe de qualité supérieure, par exemple.

La figure 4 illustre les différences de duration entre plusieurs grandes catégories d’actif à revenu fixe. Non seulement les titres à rendement élevé ont généralement une duration plus courte, mais la duration de la plupart des catégories d’actif à revenu fixe sensibles aux taux d’intérêt frôle actuellement des sommets historiques, alors que celle des titres à rendement élevé est inférieure à la moyenne. Autrement dit, la sensibilité relative de la plupart des titres à revenu fixe à une hausse des taux d’intérêt par rapport aux titres à rendement élevé n’a jamais été aussi élevée, ce qui, en théorie, devrait maximiser les avantages potentiels des titres à rendement élevé sur le plan de la diversification.

Figure 4 : Les obligations à rendement élevé ont une duration inférieure à celle des autres catégories d’actif à revenu fixe, surtout dans le contexte actuel

Sources : Bloomberg L.P., indices Bloomberg Barclays : indice Bloomberg Barclays U.S. High Yield 2% Issuer Cap, indice Bloomberg Barclays Municipal Bond, indice Bloomberg Barclays U.S. Aggregate, indice Bloomberg Barclays U.S. Treasury, indice Bloomberg Barclays U.S. Corporate, indice Bloomberg Barclays U.S. MBS. Données au 28 févr. 2021.

Conclusion

Les investisseurs qui cherchent un moyen de lutter contre la hausse des taux et de se protéger contre la volatilité pourraient envisager d’ajouter des titres à rendement élevé à leurs portefeuilles de titres à revenu fixe. L’histoire nous montre que les titres à rendement élevé peuvent être très performants par rapport à d’autres titres à revenu fixe en période de hausse des taux.

1 Sources : Bloomberg L.P., indices Bloomberg Barclays : indice Bloomberg Barclays U.S. High Yield 2% Issuer Cap, indice Bloomberg Barclays Municipal Bond, indice Bloomberg Barclays U.S. Aggregate, indice Bloomberg Barclays U.S. Corporate. Données du 1er janv. 1993 au 28 févr. 2021. Le rendement passé n’est pas garant du rendement futur.

2 Source :Investopedia

S'abonner au blogue


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

Renseignements importants

Image de l’en-tête : Taylor Roades / Stocksy

Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des honoraires de gestion et autres frais.
Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement à venir. Veuillez lire le prospectus simplifié avant de faire un placement. Vous pouvez en obtenir un exemplaire auprès de votre conseiller ou d’Invesco Canada Ltée.

La corrélation évalue dans quelle mesure deux placements ont suivi la même trajectoire dans le passé.

La valeur des placements et le revenu qui en est tiré fluctueront (ce qui peut résulter en partie des fluctuations du taux de change) et les investisseurs pourraient ne pas récupérer tout le montant qu’ils ont investi. Le rendement passé n’est pas garant du rendement futur.

Les placements en titres à revenu fixe sont assujettis au risque de crédit de l’émetteur et subissent les effets des variations de taux d’intérêt. Les cours des obligations baissent généralement lorsque les taux d’intérêt augmentent, et vice versa; c’est ce qu’on appelle le risque de taux d’intérêt. Un émetteur peut se retrouver dans l’incapacité de payer les intérêts ou de rembourser le capital, ce qui entraîne une baisse de la valeur de ses titres et de sa cote de crédit.

La valeur des obligations de piètre qualité fluctue davantage que celle des obligations de grande qualité et peut subir de fortes baisses sur de courtes périodes.

Les opinions exprimées ci-dessus sont celles des auteurs au 7 juin 2021.
Les commentaires ne doivent pas être interprétés comme des recommandations, mais comme une illustration de thèmes généraux. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les résultats futurs. Ils comprennent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Il n’est pas garanti que les résultats réels ne seront pas considérablement différents des attentes.