Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Jason Whiting | 2 février 2016

De bonnes nouvelles dans un contexte de volatilité

Pendant que les marchés continuent de dégringoler, permettez-moi de réaffirmer ma ferme conviction qu’un processus de recherche ascendant axé sur les caractéristiques fondamentales rapporte. Pas chaque jour, mais au fil du temps. La patience de notre processus de placement a été récompensée la semaine dernière lorsque la société torontoise Capstone Infrastructure Corp. (CSE) a accepté une offre d’achat de iCON Infrastructure Partners (un fonds de capital-investissement du secteur de l’infrastructure) pour la somme de 4,90 $ par action en espèces – une prime de 44 % par rapport au cours à la fermeture du marché le 19 janvier, le jour précédant l’annonce, et une prime de 61 % par rapport au cours avant la rumeur d’une possible entente1.

CSE, un propriétaire d’actifs d’infrastructures énergétiques (services d’approvisionnement en eau, parcs éoliens, etc.) avait une pondération de 2,87 % dans le Fonds de petites sociétés canadiennes Trimark (au 31 décembre 2015). Il s’agit d’un excellent exemple de la réalisation d’une thèse de placement. J’ai initialement acquis des actions de la société après la réduction de son dividende à la fin de 2011. Après l’achat d’actions supplémentaires au fil du temps, mon coût de base se chiffre finalement à environ 3,56 $.

Selon ma thèse, la société était sous-évaluée par rapport à la somme de toutes ses parties puisqu’elle détenait une gamme d’actifs solides et stables. Lorsque les investisseurs se sont empressés de vendre leurs actions en raison de la diminution du dividende, j’estimais que les actifs de CSE valaient bien plus que le cours de son action après cette annonce et les versements de dividendes n’avaient pas d’incidence sur cette valeur. Les achats subséquents après ma position initiale ont été effectués à un moment où les investisseurs s’inquiétaient du nouveau (et inférieur) dividende. Étant donné que mon évaluation était basée sur ma propre analyse des actifs de la société et non pas sur le dividende, j’avais confiance en la société au cours de cette période difficile.

Au cours de toutes ces années, les dirigeants de CSE ont tenté de créer de la valeur pour les actionnaires, mais les investisseurs ne leur ont jamais donné crédit. Il a fallu une acquisition pour qu’ils découvrent la véritable valeur de l’entreprise. Dans l’ensemble, j’ai réalisé un rendement annuel d’environ 8,3 % et un taux de rendement des dividendes de 8 %2 pendant que j’attendais que ma thèse se réalise.

Notre thèse de placement n’envisage jamais l’éventualité d’une acquisition. Toutefois, comme nous sommes à la recherche de sociétés sous-évaluées, celles-ci font parfois l’objet de prises de contrôle lorsqu’une société plus importante à la recherche d’acquisitions voit également ce que nous avons vu et ce que les participants du marché ont ignoré.

Il a fallu du temps, mais notre méthode patiente et notre discipline ont rapporté. Voilà ce qu’on doit garder à l’esprit lors d’une période de volatilité sur les marchés.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en faire part dans la section Commentaires ci-dessous et je serai heureux de vous répondre. Merci de votre temps.

1 Source : Communiqué de presse de Capstone Infrastructure. L’entente proposée est assujettie aux approbations réglementaires et au vote des actionnaires.
2 Source : Fact Research Systems Inc., au 22 janvier 2016.

Remarque : La société ci-dessus a été choisie à des fins d’illustration seulement et ce choix ne vise pas à prodiguer des conseils spécifiques en matière de placement.

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.