Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Máire Lane, PhD & Joseph Gunderson | 8 novembre 2021

Dénicher des occasions de placement dans les sociétés innovantes du domaine de l’impression 3D

Le monde de l’impression 3D est en pleine effervescence. Cette technologie, qui consiste à créer un objet tridimensionnel à partir de couches de matériaux combinées, est utilisée dans un large éventail d’applications de plus en plus variées.

L’impression 3D joue déjà un rôle important dans le secteur de la santé, de nombreux chercheurs cherchant des moyens d’imprimer des organes humains en 3D.1 Partout dans le monde, les constructeurs et les développeurs trouvent des moyens créatifs d’utiliser cette technologie également. À Prague, le premier parc de parkour imprimé en 3D au monde a récemment ouvert ses portes.2 Par ailleurs, une ville entière de maisons imprimées en 3D a été construite au Mexique.3 Les applications de l’impression 3D vont même au-delà de notre planète. l’Agence spatiale européenne teste actuellement la possibilité d’imprimer en 3D des pièces détachées dans l’espace pour une possible future base lunaire.4

Même si bon nombre d’entre nous ont entendu parler du concept de l’impression 3D, cette technologie n’a pas encore eu d’incidence réelle sur notre vie quotidienne comme l’ont fait d’autres grandes innovations. Par ailleurs, beaucoup de sociétés qui exercent leurs activités dans ce domaine ont déçu les investisseurs ces dernières années.

Un des principes de notre philosophie de placement de notre Catégorie opportunités mondiales Invesco repose sur l’observation comportementale selon laquelle les êtres humains ont tendance à surestimer les progrès qui peuvent être réalisés en un an et à sous-estimer ceux qui peuvent être réalisés en dix ans. Par conséquent, un domaine riche en innovations perturbatrices comme l’impression 3D, qui a manqué de dynamisme ces dernières années, offre un éventail d’occasions très intéressantes sur notre horizon de placement prospectif de 10 ans.

Quel est le potentiel de croissance selon nous?

Prenons l’exemple de 3D Systems Corp, grand fabricant de matériel et de matériaux d’impression 3D. Les produits de 3D Systems, dont le siège est à Rock Hill, en Caroline du Sud, permettent de concevoir et de produire toutes sortes de formes et de prototypes. Contrairement aux techniques de fabrication de plastique traditionnelles, qui se limitent aux formes que vous pouvez mouler ou couper, les produits de 3D Systems offrent aux concepteurs de prototypes une souplesse pratiquement illimitée. La société a épuré ou vendu certaines activités annexes au cours des dernières années, et nous pensons qu’elle se trouve dans une situation concurrentielle et financière bien meilleure aujourd’hui qu’elle ne l’était dans le passé.

L’un des clients les plus importants de 3D Systems est la société d’appareils médicaux Align Technology, qui a révolutionné le secteur de l’orthodontie. Plutôt que d’utiliser les appareils dentaires métalliques traditionnels pour corriger un mauvais alignement des dents, Align utilise le matériel de 3D Systems pour créer des appareils de rétention en plastique personnalisés en fonction de la forme et de la configuration des dents de chaque patient.

Au fil des années, Align a imprimé en 3D des millions de gouttières en plastique adaptées à chaque patient et au stade de son traitement. Une telle personnalisation de masse ne serait tout simplement pas possible avec les techniques de fabrication traditionnelles. Ainsi, le traitement orthodontique est plus rapide, plus confortable et plus pratique pour le patient que les techniques précédentes.

Si 3D Systems et Align sont toutes deux des sociétés américaines, le thème de l’impression 3D illustre parfaitement l’importance d’une approche globale de l’investissement. Cette perspective globale nous a conduits à plusieurs autres sociétés d’impression en 3D de calibre mondial qui contribuent à transformer leurs secteurs respectifs.

  • SLM Solutions est une société allemande spécialisée dans l’impression 3D de métaux. L’abréviation « SLM » (Selective Laser Melting ou fusion sélective au laser) décrit parfaitement le processus que les machines de cette société utilisent. Ses machines les plus avancées utilisent douze lasers à la fois, travaillant tous en parfaite harmonie avec un contrôle fin et une grande précision, pour fondre les poudres métalliques afin de créer les formes et les pièces dont ses clients ont besoin. Les machines de SLM peuvent travailler avec un large éventail de métaux comme le titane, l’aluminium, le fer, le chrome et toutes sortes d’alliages. La société compte des clients dans les secteurs de l’aérospatiale et de l’automobile (y compris Rolls Royce, GE et Porsche) ainsi que dans d’autres secteurs industriels. Ces applications exigent à la fois durabilité et précision, et l’expertise de SLM a été un facteur très important pour l’innovation dans ces domaines.
  • Materialise est un fournisseur belge de logiciels d’impression 3D. Il permet aux gens d’interagir avec les imprimantes 3D, de les programmer et d’optimiser le processus d’impression 3D pour lui donner la meilleure efficacité possible. Son logiciel est actuellement utilisé pour concevoir une vaste gamme de produits intéressants, notamment des lunettes personnalisées, des semelles dynamiques pour les chaussures de course et des bagages légers. Les logiciels d’impression 3D sont actuellement un créneau très spécialisé, mais nous pensons que Materialise devrait prendre un grand essor à mesure que ces techniques se généraliseront.
  • BICO est une société suédoise qui est l’un de nos plus récents ajouts et l’une des sociétés les plus innovantes de notre portefeuille. Elle dispose de la technologie nécessaire pour imprimer des tissus humains en 3D, superposant des cellules pour créer différents types de structures. Elle peut produire des cellules de peau à des fins de test cosmétique ou des tissus cardiaques spécifiques pour aider les personnes dont les muscles cardiaques sont endommagés après un accident cardiaque. À long terme, nous pensons que la technologie de BICO pourra servir à imprimer en 3D de nouveaux organes entiers, à partir des propres cellules souches du patient, afin d’éliminer la nécessité de recourir à des donneurs et le risque de rejet de la greffe. BICO a établi des partenariats avec des sociétés et des institutions mondiales de premier plan, comme L’Oréal, Johnson & Johnson et Harvard, et est un excellent exemple du type. C’est un bon exemple du type de petite entreprise innovante que notre fonds recherche pour ses clients.

Nous continuons de mettre l’accent sur les tendances de croissance structurelle fortes qui se manifestent dans l’économie mondiale, et sur les petites sociétés novatrices qui, selon nous, sont les mieux placées pour tirer parti des retombées de ces tendances sur plusieurs années. Les changements qui se produisent dans des domaines tels que l’impression 3D peuvent apporter une valeur économique non négligeable aux investisseurs sur notre horizon d’investissement de 10 ans, et nous restons enthousiastes quant au potentiel de ces sociétés pour les années à venir.

1 Source : KXAN, « 3D printed human organs? Work at Central Texas college could someday eliminate need for donors », 10 sept. 2021

2 Source : Archinect.com, « The World’s 3D-printed parkour park is unveiled in Prague », 5 oct. 2021

3 Source : The New York Times, « How an 11-Foot-Tall 3-D Printer Is Helping to Create a Community », 28 sept. 2021

4 Source : AutoEvolution.com, « ESA Considers 3D Printing Spare Parts in Space Using Materials Found on the Moon », 7 oct. 2021

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

NA1901698

Renseignements importants

Image de l’en-tête : Lumina / Stocksy

Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des honoraires de gestion et autres frais. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement à venir. Veuillez lire le prospectus simplifié avant de faire un placement. Vous pouvez en obtenir un exemplaire auprès de votre conseiller ou d’Invesco Canada Ltée.

Les risques liés aux placements dans des titres d’émetteurs étrangers peuvent inclure les fluctuations de change, l’instabilité économique et politique et les particularités fiscales des pays étrangers.

De façon générale, la valeur des actions fluctue, parfois beaucoup, à la suite d’activités propres à la société concernée ou en fonction des conditions du marché, de l’économie ou de la situation politique.

Les actions des sociétés en croissance ont tendance à être plus sensibles aux variations des bénéfices et peuvent être plus volatiles.

Les opinions mentionnées ci-dessus sont celles de l’auteur en date du 3 novembre 2021. Les commentaires ne doivent pas être interprétés comme des recommandations, mais comme une illustration de thèmes généraux. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas les résultats futurs. Ils comprennent des risques, des incertitudes et des hypothèses; il n’est pas garanti que les résultats réels ne seront pas considérablement différents des attentes.