Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Kristina Hooper | 23 mars 2021

Est-ce un signe avant-coureur de ce que l’avenir nous réserve?

Boussole hebdomadaire des marchés : La semaine dernière, nous avons eu un aperçu de l’état d’esprit des propriétaires d’entreprises américains, des dirigeants de la Réserve fédérale américaine, de l’Administration Biden et des investisseurs. Je crois qu’une bonne partie des nouvelles de la semaine dernière sont un signe avant-coureur de ce qui va se passer en 2021.

Les propriétaires d’entreprises sont de plus en plus optimistes

Les propriétaires d’entreprises américains sont très enthousiastes à l’égard de la reprise économique qui s’annonce. Par exemple, l’Enquête sur les perspectives des entreprises manufacturières de la Banque de réserve fédérale de Philadelphie a largement dépassé les attentes, s’établissant à 51,8 points, alors qu’on s’attendait à 23,3 points.1 Près de 70 % des propriétaires d’entreprises sondés prévoyaient une augmentation de l’activité au cours des six prochains mois (contre seulement 55 % le mois dernier), tandis que 8 % anticipaient une diminution de l’activité, soit une amélioration par rapport au mois dernier, alors que ce chiffre était de 15 %.1 Je crois que l’optimisme des propriétaires d’entreprises va perdurer tout au long de l’année, puisque les conditions économiques vont continuer de s’améliorer.

La Réserve fédérale américaine demeure accommodante

La Réserve fédérale américaine (Fed) s’est montrée très accommodante à la divulgation des « dot plots » la semaine dernière. Les prévisions de croissance ont été révisées à la hausse et les prévisions de chômage ont été révisées à la baisse, mais aucun changement majeur n’a été apporté aux perspectives du taux des fonds fédéraux. La Fed était sérieuse quand elle a dit qu’elle a changé son cadre politique et le ciblage du taux d’inflation moyen a de profondes répercussions. Plus précisément, la Fed a abandonné l’idée d’un resserrement préventif de la politique monétaire. Comme l’a souligné le président du conseil de la Fed, Jay Powell, « le changement fondamental que nous avons apporté à notre cadre conceptuel est que nous n’agirons pas par mesure préventive en nous basant sur les prévisions. Essentiellement, nous allons attendre d’avoir les données réelles en mains ».2

Je crois que la Fed va maintenir une politique monétaire accommodante tout au long de l’année et que M. Powell va continuer d’insister sur le fait que les hausses de taux d’inflation seront considérées comme étant passagères. À mon avis, la Fed ne resserrera pas sa politique monétaire cette année pour permettre à l’économie de retrouver sa vitesse de croisière.

Les investisseurs craignent l’inflation

Évidemment, la Fed a de nouveau suscité les craintes des investisseurs à l’égard de l’inflation la semaine dernière en raison de son ton accommodant. Je crois que ces craintes des investisseurs vont surgir périodiquement tout au long de l’année, étant donné que j’anticipe un redressement économique marqué et le maintien de la politique monétaire accommodante de la Fed. Bien que j’anticipe une hausse de l’inflation à court terme, par suite d’une flambée des dépenses liée à la réouverture de l’économie, je n’entrevois pas une hausse de l’inflation à plus long terme. De puissantes forces vont probablement freiner la hausse de l’inflation à plus long terme, notamment les changements démographiques et l’innovation.

La hausse du taux des bons du Trésor américain à dix ans risque de nuire aux actions

Les cours des bons du Trésor ont chuté la semaine dernière en raison des craintes liées à l’inflation. En plus de la hausse des taux obligataires, la Fed a annoncé vendredi son intention de mettre fin à l’assouplissement des règles sur le ratio de levier supplémentaire, ce qui signifie que les banques ne pourront plus exclure les bons du Trésor et les dépôts du calcul de leur ratio d’endettement. Le retour de cette exigence devrait inciter les banques à vendre des bons du Trésor.

La hausse du taux des bons du Trésor américain à dix ans a causé du tort aux marchés boursiers la semaine dernière et pas seulement aux États-Unis, mais aussi en Europe et en Asie. Je crois que la situation va perdurer tout au long de l’année, mais je tiens à réitérer que je suis convaincue que les effets négatifs de la hausse des taux sont temporaires et vont cesser lorsque les marchés boursiers auront digéré la nouvelle.

Les discussions sur les hausses d’impôts aux États-Unis s’intensifient

La semaine dernière, la possibilité de hausses d’impôts aux États-Unis a fait couler beaucoup d’encre. On entend de plus en plus parler d’une hausse des impôts sur les sociétés. Un porte-parole de l’Administration Biden a révélé qu’elle souhaite augmenter les impôts des ménages qui gagnent 400 000 $ ou plus. Cela semblait aller à l’encontre d’une promesse électorale selon laquelle l’Administration Biden n’augmenterait pas les impôts des particuliers qui gagnent moins de 400 000 $. Par ailleurs, ce mois-ci, la sénatrice démocrate Elizabeth Warren a proposé un impôt pour les Américains ultrariches.

Je soupçonne qu’il y aura beaucoup plus de conversations sur les hausses d’impôts aux États-Unis, et ailleurs, étant donné tout ce qu’il faut payer en raison de la pandémie et de la profonde récession économique de la dernière année. Cependant, je persiste à croire que l’Administration Biden aura du mal à faire adopter des hausses d’impôts cette année.

La volatilité augmente, mais reste en deçà des sommets

L’indice de volatilité VIX a augmenté la semaine dernière et a franchi le cap des 22 points vendredi matin. Cependant, il est encore loin des seuils observés plus tôt cette année (légèrement au-dessus de 33 points le 29 janvier) et nettement en deçà du sommet de la fin mars 2020 (un peu plus de 65 points).3 Je m’attends à une forte volatilité encore cette année, mais je pense qu’elle demeurera bien en deçà de ces sommets car les marchés vont s’adapter à des taux plus élevés à l’extrémité longue de la courbe.

Ce que je ne pense pas qui va continuer …

Une situation qui, selon moi, ne persistera pas cette année est le repli des actions mondiales, représentées par l’indice MSCI monde, qui ont terminé la semaine en baisse. Même si la deuxième année de la reprise boursière sera probablement plus ardue et plus volatile que la première, je pense que les actions mondiales finiront l’année en hausse. Je ne peux m’empêcher d’être optimiste à l’égard des actifs à risque, compte tenu de l’assouplissement de la politique monétaire, des mesures de relance budgétaire et de la forte remontée de l’économie mondiale une fois que les vaccins auront été distribués à grande échelle.

Un mot de Kristina

Je termine ce blogue sur une note sombre. La semaine dernière, huit personnes, la plupart des femmes d’origine asiatique, ont été assassinées sans raison dans la région d’Atlanta. Je tiens à offrir mes condoléances et mes prières aux familles des victimes.

1 Source : Banque de réserve fédérale de Philadelphie, 18 mars 2021

2 Source : Bankrate.com, « Fed keeps rates near zero with bounce back from pandemic in sight », 17 mars 2021

3 Source : Bloomberg, L.P.

Autres blogues de Kristina Hooper

Marché boursier en mode « PMH »
4 mai 2021

Les marchés sont confrontés à une semaine de surprises
27 avril 2021

Est-ce que les cryptodevises piquent votre curiosité? Voici les questions à poser avant d’investir dans le bitcoin
20 avril 2021

Les perspectives économiques s’améliorent, mais la COVID jette une ombre au tableau
14 avril 2021

Les données économiques d’Israël commencent à montrer l’impact des vaccins
6 avril 2021

Pourquoi les investisseurs aiment et craignent la Réserve fédérale américaine
29 mars 2021

Est-ce un signe avant-coureur de ce que l’avenir nous réserve?
23 mars 2021

La thèse de l’optimisme économique
16 mars 2021

Les actions ont connu une dure semaine en raison de la volatilité
9 mars 2021

Les vaccins ouvrent la voie à un retour à la «vie normale» en Israël
2 mars 2021

Le bitcoin : monnaie numérique, or numérique ou tulipe numérique?
23 février 2021

L’année du buffle pourrait-elle être une métaphore de l’économie mondiale en 2021?
17 février 2021

Sommes-nous dans une bulle spéculative?
9 février 2021

La Réserve fédérale américaine se fait rassurante en ce qui concerne l’inflation tandis que GameStop capte l’attention du monde entier
2 février 2021

Les bouleversements économiques exercent des pressions sur les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Europe
26 janvier 2021

Le cinquième trimestre de 2020
20 janvier 2021

Les marchés poursuivent leur progression pendant une semaine tumultueuse de l’histoire des États-Unis
12 janvier 2021

Boussole hebdomadaire des marchés : Prévisions des marchés et résolutions de placement pour 2021
5 janvier 2021

Dossiers à surveiller en cette fin de 2020
15 décembre 2020

Alors que le nombre de cas de COVID augmente, le monde fonde de l’espoir dans un vaccin
10 décembre 2020

S'abonner au blogue


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

NA2872

Renseignements importants

Image d’en-tête du blogue : andresr / Getty

Tous les montants sont exprimés en dollars américains.

En règle générale, les cours des actions fluctuent, parfois même considérablement, en réaction aux activités de la société émettrice, ainsi qu’à la conjoncture des marchés en général, à la situation économique et au climat politique.

Les risques d’investir dans des titres d’émetteurs étrangers peuvent inclure la fluctuation des devises étrangères, l’instabilité politique et économique et les problèmes liés à l’imposition étrangère.

L’Enquête sur les perspectives des entreprises manufacturières de la Banque de réserve fédérale de Philadelphie est un sondage mensuel mené auprès des propriétaires d’entreprises manufacturières du troisième district de la Réserve fédérale américaine. Les répondants indiquent la direction des changements dans l’activité globale de l’entreprise et dans les différentes mesures de l’activité dans leurs usines : les emplois, les heures de travail, les nouvelles commandes et les commandes en attente d’exécution, les livraisons, les stocks, les délais de livraison, ainsi que les prix payés et obtenus.

Les « dot plots » de la Réserve fédérale désignent un graphique que la banque centrale utilise pour illustrer ses perspectives de la trajectoire des taux d’intérêt.

Le taux des fonds fédéraux est le taux de financement à un jour auquel les banques se prêtent entre elles.

Le ciblage du taux d’inflation moyen est une politique de la Réserve fédérale américaine en vertu de laquelle la banque centrale peut permettre au taux d'inflation de dépasser sa cible de 2 % après des périodes pendant lesquelles il est passé en-dessous de cette cible.

L’indice de volatilité du CBOE® (VIX®), l’un des principaux instruments de mesure des attentes de volatilité à court terme, est établi en fonction du prix de levée des options de l’indice S&P 500. VIX est le symbole de téléscripteur de l’indice de volatilité du Chicago Board Options Exchange (CBOE), qui fait état des perspectives de volatilité du marché sur 30 jours.

L’indice MSCI Monde est un indice non géré considéré comme étant représentatif des actions des pays développés.

La courbe des taux illustre les taux d’intérêt, à un moment précis, de différentes obligations ayant la même cote de solvabilité, mais différentes dates d’échéance et sert à projeter les variations des taux d’intérêt et l’évolution de l’activité économique. L’extrémité longue de la courbe des taux fait référence aux obligations dont la date d’échéance est plus éloignée.

Les opinions exprimées ci-dessus sont celles de l’auteure au 21 mars 2021. Ces commentaires ne doivent pas être interprétés comme des recommandations, mais comme une illustration des grands thèmes. Les énoncés prospectifs ne sont pas garants du rendement futur. Ils comportent des risques et des incertitudes et sont fondés sur des hypothèses; nous ne pouvons pas vous garantir que les résultats réels ne différeront pas considérablement de nos attentes