Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Marcus Axthelm and Mo Haghbin | 21 octobre 2021

Étude sur l’investissement factoriel mondial 2021 d’Invesco

Qu’est-ce qui motive l’investissement factoriel et l’expérience des investisseurs? Découvrez-le en consultant l’étude sur l’investissement factoriel mondial 2021 d’Invesco.

L’étude sur l’investissement factoriel mondial 2021 d’Invesco s’inscrit dans la foulée de nos recherches sur l’investissement factoriel mondial, une forme de placement qui consiste à sélectionner les titres en fonction d’attributs qui ont présenté des tendances de risque et de rendement favorables au fil du temps.

Cette année, nous avons sondé plus de 130 investisseurs institutionnels et 111 investisseurs particuliers des États-Unis représentant un actif géré total de plus de 31 000 milliards $ US (au 31 mars 2021) afin de cerner quatre thèmes qui sous-tendent l’investissement factoriel, les expériences des investisseurs et les méthodes de mise en œuvre :

Thème 1 : L’attention plus grande portée aux avantages potentiels d’intégrer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) incite les investisseurs à adopter une approche axée sur les facteurs

  • Environ la moitié des investisseurs ont recours à l’investissement factoriel pour intégrer les facteurs ESG, motivés par la recherche de rendements supérieurs et par un meilleur contrôle des dépenses.
  • L’investissement factoriel est considéré comme plus compatible avec les facteurs ESG qu’une approche de pondération en fonction de la capitalisation boursière, mais moins que les stratégies fondamentales actives; néanmoins, les facteurs ESG sont plus susceptibles d’inciter les investisseurs à adopter une approche d’investissement factoriel qu’une stratégie fondamentale active.
  • De nombreux répondants sont d’avis que les facteurs ESG peuvent améliorer le rendement, mais la reconnaissance des facteurs ESG comme un facteur de placement ne fait pas consensus.
  • La demande des investisseurs pour des produits axés sur les facteurs ESG est évidente. Par contre, les produits restent insuffisants et des problèmes de communication subsistent.

Thème 2 : L’augmentation de l’investissement factoriel axé sur les titres à revenu fixe se poursuit

  • Les investisseurs estiment que les stratégies factorielles axées sur les titres à revenu fixe sont aussi efficaces que les stratégies actives pour cibler les facteurs de placement, mais moins efficaces pour cibler les facteurs macroéconomiques.
  • La part des placements factoriels en titres à revenu fixe augmente d’année en année, les investisseurs intégrant à la fois les facteurs macroéconomiques et les facteurs de placement pour améliorer le rendement dans des conditions de faibles taux d’intérêt.
  • Les répondants ont mentionné des problèmes liés au manque de produits et de technologie. L’utilisation des FNB factoriels axés sur les titres à revenu fixe est peu répandue par rapport à ceux qui investissent dans des actions.

Thème 3 : Les investisseurs utilisent des approches multifactorielles et gèrent les pondérations plus activement

  • Presque la moitié des investisseurs qui utilisent l’investissement factoriel apportent des rajustements stratégiques à long terme aux pondérations de leur portefeuille, alors que 30 % apportent des rajustements tactiques à court terme.
  • La tendance vers un plus grand dynamisme s’accélère; 41 % s’attendent à être plus dynamiques au cours des deux prochaines années.
  • Malgré l’analytique plus sophistiquée utilisée par certains adeptes de l’investissement factoriel, on note un besoin pour de meilleurs outils de surveillance des pondérations et d’attribution des rendements.
  • Le recours aux FNB factoriels s’accélère rapidement grâce à leurs nombreuses utilisations, incluant les stratégies de répartition tactique utilisées pour compléter les portefeuilles.

Thème 4 : Les pondérations des placements factoriels augmentent, alors que la reprise post-pandémie ramène les investisseurs vers la valeur

  • Les pondérations des placements factoriels continuent d’augmenter : 43 % des répondants ont augmenté leurs pondérations au cours de la dernière année, 35 % envisagent de les augmenter au cours de la prochaine année et seulement 8 % envisagent de les réduire.
  • Cela s’explique en partie par la plus grande représentation des titres de valeur, et aussi par l’investissement factoriel plus répandu à l’intérieur des portefeuilles.

Consultez l’ensemble de l’Étude sur l’investissement factoriel mondial 2021  (disponible uniquement en anglais)


Autres blogues de Marcus Axthelm and Mo Haghbin

Étude sur l’investissement factoriel mondial 2021 d’Invesco
21 octobre 2021

S'abonner au blogue


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

NA9116

Renseignements importants

Image : Mike Harrington / Getty

ESG : Environnemental, social et de gouvernance.

Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des honoraires de gestion et autres frais. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement à venir. Veuillez lire le prospectus simplifié avant de faire un placement. Vous pouvez en obtenir un exemplaire auprès de votre conseiller ou d’Invesco Canada Ltée.

L’investissement factoriel (aussi appelé stratégie à bêta intelligent ou stratégie quantitative active) est une stratégie de placement qui consiste à sélectionner des titres en fonction de certaines caractéristiques qui peuvent expliquer les différences de rendement. L’investissement factoriel représente une solution de rechange à la gestion indicielle qui vise à surpasser un indice de référence ou à réduire le risque de portefeuille, au moyen d’instruments à gestion active ou à gestion passive. Rien ne garantit que le rendement des stratégies qui offrent une exposition à certains facteurs sera plus élevé ni que leur risque sera réduit. L’exposition à ces facteurs de placement peut nuire au rendement dans certaines conjonctures de marché, parfois pendant de longues périodes. Les placements factoriels peuvent obtenir un rendement inférieur à celui des indices de référence pondérés selon la capitalisation boursière et accroître le risque du portefeuille. Rien ne garantit que les stratégies de placement dont il est question aux présentes atteindront leurs objectifs.

L’utilisation de facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance en vue d’exclure certains placements pour des raisons non financières peut limiter les possibilités de placement aux fonds qui ne retiennent pas ces critères. De plus, les informations servant à évaluer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance peuvent ne pas être facilement accessibles, exhaustives ou exactes, ce qui peut réduire la capacité d’appliquer les normes environnementales, sociales et de gouvernance.

Les cours des obligations baissent généralement lorsque les taux d’intérêt augmentent, et vice versa; c’est ce qu’on appelle le risque de taux d’intérêt. Un émetteur peut se retrouver dans l’incapacité de payer les intérêts ou de rembourser le capital, ce qui entraîne une baisse de la valeur de ses titres et de sa cote de crédit.

Le présent document ne constitue pas une recommandation d’une stratégie ou d’un produit de placement destinés à un investisseur en particulier. Les investisseurs devraient consulter un spécialiste des placements avant de prendre toute décision de placement.

Les opinions exprimées dans ce document sont celles de l’auteur; elles sont fondées sur les conditions de marché actuelles et peuvent changer sans préavis. Ces opinions peuvent différer de celles des autres spécialistes des placements d’Invesco.