Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Invesco Canada | 9 juillet 2019

Fonds d’obligations mondiales Invesco : Les trois premières années

Le Fonds d’obligations mondiales Invesco a célébré son troisième anniversaire en beauté, terminant dans le premier quartile de son groupe de pairs.1 L’équipe de gestion de portefeuille a su tirer son épingle du jeu en modifiant la répartition de l’actif afin d’encaisser les hausses pendant les périodes de prospérité et de protéger l’actif pendant les périodes plus difficiles. Les placements dans des obligations de sociétés, des titres adossés à des créances immobilières et des titres des marchés émergents ont permis de générer des rendements pendant les accalmies, tandis que la forte pondération d’obligations d’État mondiales a permis de stabiliser le rendement pendant les épisodes de volatilité.

Lorsque le Fonds d’obligations mondiales Invesco a été lancé, à la fin de mai 2016, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans s’élevait à 1,83 % puis, peu de temps après, il a chuté à 1,37 %, pour ensuite remonter à un sommet de 3,25 % à l’automne 2018. Malgré la fluctuation des taux d’intérêt et la volatilité qu’elle a occasionnée, le fonds (série F) a dégagé un rendement annualisé de 3,21 %† depuis son lancement, déduction faite des frais, tandis que son indice de référence, l’indice Bloomberg Barclays Global Aggregate (couvert en dollars canadiens), a avancé de 2,55 %.2

Bien que les taux des obligations d’État mondiales aient été le principal vecteur de risque et de rendement, le fonds investit une bonne partie de son actif dans des obligations de sociétés, des titres des marchés émergents et des produits structurés. Ces titres ont non seulement fait augmenter le rendement du portefeuille, mais ils ont diversifié l’actif du fonds et procuré des rendements ajustés au risque plus élevés. L’avantage de cette diversification se reflète dans ses rendements ajustés au risque supérieurs à ses pairs et à notre indice de référence. Qui plus est, les ratios d’encaissement des hausses et des baisses depuis le lancement se chiffrent respectivement à 99,9 et 68,9, ce qui prouve que notre stratégie de gestion active nous permet de procurer une valeur ajoutée.

Compte tenu de sa duration qui dépasse habituellement cinq ans, le fonds offre une bonne protection contre la volatilité des marchés boursiers. Par exemple, en décembre 2018, les actions mondiales, telles que mesurés par l’indice MSCI Monde, se sont repliées de près de 8 % parce que les investisseurs inquiets ont trouvé refuge du côté des obligations d’État de grande qualité. Grâce à son positionnement sur la courbe des taux, le Fonds d’obligations mondiales est parvenu à dégager un rendement mensuel positif. La même chose s’est produite en mai dernier, lorsque les investisseurs se sont inquiétés de plus en plus des répercussions des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et du ralentissement de l’économie mondiale. Une fois de plus, les investisseurs ont préféré la sécurité des obligations de grande qualité. Ces deux mois illustrent bien la valeur du Fonds d’obligations mondiales dans des portefeuilles fortement exposés aux risques des marchés boursiers.

Pendant les trois prochaines années, l’équipe de gestion de portefeuille va continuer d’avoir recours à sa méthode de placement en s’appuyant sur la plateforme de gestion d’actif de plus de mille milliards de dollars d’Invesco afin de pouvoir inclure les meilleures idées de placement des quatre coins du monde dans le portefeuille du fonds. Nous entrevoyons un ralentissement de la croissance mondiale, un faible taux d’inflation et des baisses de taux d’intérêt des banques centrales des quatre coins du monde. On est très loin de la conjoncture de croissance mondiale synchronisée des dernières années.

Nous croyons que le Fonds d’obligations mondiales Invesco est bien positionné pour tirer parti de cette nouvelle conjoncture, car ses placements dans les obligations d’État des marchés développés vont stabiliser le rendement pendant cette période de faible croissance et ceux dans les autres titres à revenu fixe de grande qualité vont générer des revenus. Nous allons continuer d’adapter l’exposition du portefeuille aux risques de manière à profiter des occasions de placement offertes par le marché en vue d’aider les épargnants à obtenir les revenus et la préservation du capital qu’ils attendent d’un fonds d’obligations.

Rendement

Données au 31 mai 2019

Autres blogues de Invesco Canada

Les porteurs de titres à revenu fixe n’ont pas à s’inquiéter de la volatilité des taux d’intérêt
22 juillet 2019

Fonds d’obligations mondiales Invesco : Les trois premières années
9 juillet 2019

Qui a peur de la volatilité?
6 juin 2019

C’est la saison des ventes à perte à des fins fiscales
6 décembre 2018

Le choix et la transparence, dans l’intérêt de tous
4 octobre 2018

Mise à jour des ACVM
26 juin 2018

Gérer les préoccupations liées aux taux d’intérêt
9 avril 2018

Les commissions intégrées : Que faire maintenant?
29 novembre 2017

Des actions qui versent des dividendes de qualité en complément des obligations
24 novembre 2017

Les épargnants profitent de la transparence et du choix
9 novembre 2017

Réforme de l’imposition des petites entreprises au Canada, le chemin parcouru à ce jour
8 novembre 2017

Pourquoi les hausses de taux ne devraient pas alarmer les investisseurs qui recherchent des revenus
25 septembre 2017

Comment des changements mineurs pourraient atteindre les objectifs des organismes de réglementation
7 juillet 2017

Diversifier votre portefeuille de revenu au moyen de prêts privilégiés
23 juin 2017

Aller au-delà du débat actif/passif
12 juin 2017

Les placements factoriels peuvent-ils contribuer à éviter les biais comportementaux des investisseurs?
6 juin 2017

Mitiger le risque alors que la volatilité menace
5 mai 2017

Vos données sur les FNB sont-elles exactes?
12 avril 2017

Une approche plus simple à l’égard de l’avenir des frais
13 mars 2017

Un revenu de dividendes mensuel élevé et moins de volatilité, est-ce possible?
10 mars 2017

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

1 Source : Morningstar
2 Au 31 mai 2019
À la fermeture des bureaux le 28 juillet 2017, le Fonds de titres d’emprunt marchés émergents Invesco a fusionné avec le Fonds d’obligations mondiales Invesco.
Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des honoraires de gestion et autres frais. Chaque taux de rendement indiqué est un taux de rendement total composé annuel historique qui tient compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de la totalité des distributions, mais qui ne tient pas compte des commissions d’achat et de rachat, des frais liés aux distributions ni des frais optionnels ou de l’impôt sur le revenu payables par un porteur de titres, qui auraient pour effet de réduire le rendement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir. Veuillez lire le prospectus simplifié avant de faire un placement. Vous pouvez en obtenir des exemplaires auprès de votre conseiller ou d’Invesco Canada Ltée.

Les classements par quartile sont établis par la société de recherche indépendante Morningstar Research Inc. Les classements par quartile ont pour but de comparer le rendement des fonds d’une même catégorie et peuvent changer d’un mois à l’autre. Les quartiles divisent les données en quatre groupes de taille égale exprimés en termes de rang (1, 2, 3 ou 4).

Les opinions exprimées ci-dessus sont celles de l’auteur au 26 juin 2019. Ces commentaires ne doivent pas être interprétés comme des recommandations, mais comme une illustration des grands thèmes. Les énoncés prospectifs ne sont pas garants du rendement futur. Ils comportent des risques et des incertitudes et sont fondés sur des hypothèses; nous ne pouvons pas vous garantir que les résultats réels ne différeront pas considérablement de nos attentes.