Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Norman MacDonald | 31 août 2015

Les titres pétroliers sont plus bas que jamais

Lors d’un récent entretien à BNN, j’ai réaffirmé mon point de vue au sujet du retour du baril de pétrole à 75 $. La raison est simple : il s’agit du prix nécessaire pour qu’une offre supplémentaire de produits pétroliers hors OPEP trouve sa place sur le marché. Aux prix actuels, il n’existe pas d’incitation économique pour accroître la production.

Personne n’obtient de rendement sur le capital investi aux prix actuels. Ni les grandes sociétés, ni les petites entreprises et probablement pas les producteurs appartenant à l’État non plus.

J’investis dans le secteur de l’énergie depuis 20 ans et je n’ai jamais vu les titres pétroliers se négocier à un prix aussi bas.

La majeure partie du pessimisme au sujet des prix du pétrole provient des flux importants provenant des producteurs de schiste américains, mais je crois que les spéculateurs sont dans l’erreur.

À l’heure actuelle, les sociétés individuelles qui obtiennent de bons rendements ont accès au meilleur équipement, comptent sur les meilleurs dirigeants et effectuent leur forage aux meilleurs endroits.

Le marché actuel constitue une occasion d’achat historique.

Nous faisons l’acquisition de sociétés qui, selon nous, ont le potentiel de rapporter à nos porteurs de titres au cours des deux à trois prochaines années.

J’adore la société Trilogy Energy Corp.† (pondération de 5,81 % dans le Catégorie énergie Trimark, au 31 juillet 2015) et je crois qu’elle a fait l’objet d’une survente.

L’entreprise est dirigée par la famille Riddell, une véritable dynastie dans le secteur pétrolier canadien. Les membres de la famille ont divulgué aux organismes de réglementation qu’ils avaient acheté 300 000 actions supplémentaires de la compagnie.

J’estime que les investisseurs seront surpris lorsque les titres de la société dans la formation de Duvernay s’avéreront abordables aux prix des marchandises actuels.

Notre placement dans cette société constitue un autre exemple de la méthode Trimark à l’œuvre : une entreprise de qualité dirigée par une équipe de direction compétente dont l’action se négocie à un prix attrayant.

Je prévois bien plus qu’un taux de rendement de 50 %. En effet, j’estime que la société surprendra le marché et plus que doublera.

Nous n’investissons pas avec un horizon de placement de deux à trois semaines. Lorsque nous découvrons une occasion attrayante, nous conservons ce placement pendant deux à trois ans.

 

La société mentionnée à été choisie à des fins d’illustration seulement et ne vise pas à prodiguer des conseils spécifiques en matière de placement.

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.