Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Les retombées du coronavirus commencent à se faire sentir sur les marchés


Stratège des marchés mondiaux, Invesco Ltd.

18 février 2020

Balises | Impact du coronavirus | Perspectives macroéconomiques

Les vannes s’ouvrent. Les entreprises commencent à prévenir les investisseurs que l’épidémie de coronavirus aura une incidence sur leurs bénéfices et les actions ont commencé à réagir négativement. Hier, Apple a annoncé que la contagion va l’empêcher d’atteindre son objectif de revenus trimestriels. Les problèmes touchent à la fois les ventes et la production : la plupart des boutiques Apple en Chine demeurent fermées et, même si elles ont rouvert, les usines ne tournent pas encore à plein régime, mais la production reprend graduellement. En outre, Tesla et Alibaba ont récemment émis des avertissements concernant leurs bénéfices en lien avec l’épidémie de coronavirus. Alibaba est même allée jusqu’à parler de l’épidémie de coronavirus comme d’un « événement de type cygne noir ».

Continued

Comments Off on Les retombées du coronavirus commencent à se faire sentir sur les marchés

Trois éléments à retenir du rapport sur la politique monétaire de la Fed


Stratège des marchés mondiaux, Invesco Ltd.

11 février 2020

Balises | Perspectives macroéconomiques

Dans mon blogue de la semaine dernière, j’ai écrit que ce que j’allais surveiller de plus près cette semaine était le rapport sur la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), parce qu’il donne un aperçu de ce que pense la Fed. Vendredi dernier, la Fed a rendu public son rapport semestriel avant le témoignage Humphrey-Hawkins du président du conseil de la Fed, Jay Powell, devant le Congrès les 11 et 12 février. Comme le veut la tradition, plusieurs sujets spéciaux sont abordés dans ce rapport. Voici trois éléments à retenir de ce rapport : le secteur manufacturier américain, le rôle des règles de politique monétaire en périodes d’incertitude et l’épidémie de coronavirus.

Continued

Comments Off on Trois éléments à retenir du rapport sur la politique monétaire de la Fed

Trois enjeux qui pourraient perturber les marchés mondiaux


Stratège des marchés mondiaux, Invesco Ltd.

4 février 2020

Balises | Perspectives macroéconomiques

La semaine dernière a été éprouvante pour les marchés, car les craintes liées au coronavirus ont provoqué un climat d’aversion pour le risque. Les cours boursiers se sont repliés, tout comme les rendements des obligations d’État. En moins de deux semaines, le taux des bons du Trésor américain à 10 ans est passé de plus de 1,8 % à 1,51 % et le taux des Bunds allemands à 10 ans a reculé de -0,22 % à -0,44 %.1
 
Cette semaine, je crois que les marchés pourraient être volatils, à la hausse comme à la baisse. Voici trois des principaux enjeux que je vais surveiller:
 

Continued

Comments Off on Trois enjeux qui pourraient perturber les marchés mondiaux

Évaluation des conséquences du coronavirus de Wuhan sur les marchés


Stratège des marchés mondiaux, Invesco Ltd.

28 janvier 2020

Balises | Impact du coronavirus | Perspectives macroéconomiques

L’éclosion du nouveau coronavirus à Wuhan, en Chine, qui s’est propagée à divers endroits dans le monde a suscité beaucoup d’inquiétude auprès du grand public et rendu les marchés financiers mondiaux très nerveux. Nous avons reçu énormément de questions sur les répercussions que cette éclosion pourrait avoir sur les investisseurs et sur les conséquences économiques comparativement aux éclosions antérieures, comme la propagation du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) en 2003. Nous avons rédigé ceci pour tenter de répondre à ces questions, à la lumière des meilleurs renseignements dont nous disposons à l’heure actuelle.

Continued

Comments Off on Évaluation des conséquences du coronavirus de Wuhan sur les marchés

L’accord commercial sino-américain comporte un paradoxe pour les marchés


Stratège des marchés mondiaux, Invesco Ltd.

22 janvier 2020

Balises | Perspectives macroéconomiques

La semaine dernière, les États-Unis et la Chine ont ratifié la phase 1 de l’accord commercial. À mon avis, cet accord commercial est un paradoxe en soi, car il est à la fois négligeable et extrêmement important.
 
Il est négligeable pour deux raisons : les tarifs douaniers vont continuer de s’appliquer à une énorme quantité de biens échangés entre les États-Unis et la Chine, et l’accord ne règle pas bon nombre des enjeux commerciaux les plus importants entre les deux pays. Cependant, il est extrêmement important pour ce qu’il symbolise : cet accord commercial laisse entendre que les frictions entre les deux pays ont culminé et vont aller en diminuant. L’effet psychologique est considérable, car l’accord fait chuter l’incertitude à l’égard de la politique économique. Et, lorsque les entreprises estiment que la politique économique est plus sûre, elles dépensent généralement plus, en particulier pour les immobilisations.

Continued

Comments Off on L’accord commercial sino-américain comporte un paradoxe pour les marchés

Le pouvoir de la souplesse du portefeuille


21 janvier 2020

Balises | Gestion active

De nombreux gestionnaires de portefeuille s’imposent des contraintes de portefeuille strictes pour donner l’impression d’avoir recours à de meilleures pratiques de gestion des risques. Ces contraintes sont habituellement des limites de surpondération et de sous-pondération sectorielles, de concentration géographique, un nombre minimum de titres en portefeuille et des exigences de capitalisation boursière. L’inconvénient de ces contraintes est que, bien qu’elles soient conçues pour réduire l’écart de rendement potentiel, généralement par rapport à un indice de référence donné, elles peuvent également limiter considérablement le potentiel de rendement excédentaire.
 
Restreindre de façon excessive l’univers d’investissement potentiel peut empêcher les gestionnaires actifs de tirer le maximum des occasions de placement issues des recherches et de l’évaluation erronée du marché. Pour illustrer ce phénomène, envisagez les contraintes du point de vue des consommateurs.
 
Les consommateurs qui ont le loisir d’acheter de n’importe quel détaillant sans aucune restriction peuvent prendre des décisions plus éclairées et probablement acheter à meilleurs prix, obtenir une meilleure qualité et avoir un meilleur rapport qualité prix que ceux qui doivent répartir leurs achats parmi au moins cinquante détaillants, éviter d’acheter auprès de détaillants dont le siège social est situé dans certains pays ou acheter seulement auprès de détaillants dont les ventes annuelles s’élèvent à au moins 1 milliard de dollars. Si on applique le même raisonnement à la gestion des placements, on s’aperçoit que plus le choix est vaste et plus les recherches sont fiables, plus il est possible de générer des rendements excédentaires.

Continued

Comments Off on Le pouvoir de la souplesse du portefeuille