Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Brian Schneider | 2 juin 2017

Perspectives en matière de taux d’intérêt : Pessimisme excessif au Royaume-Uni

Au cours de la récente hausse des taux, le rendement des obligations d’État canadiennes à 10 ans s’est maintenu à 1,45 % et s’est légèrement relevé par la suite, mais demeure toute de même dans le bas de sa récente fourchette1. Les données économiques ont décliné par rapport à la forte hausse qu’elles ont affichée au premier trimestre et la Banque du Canada maintient toujours sa politique monétaire inchangée. Les droits de douane sur les exportations de bois d’œuvre canadien récemment imposés par les États-Unis ont soulevé des préoccupations quant à la possibilité que de telles mesures touchent d’autres secteurs des échanges commerciaux. En outre, un fournisseur canadien de prêts hypothécaires à risque a subi un tarissement de liquidités, attirant l’attention sur un secteur du marché hypothécaire qui fait rarement les manchettes. Nous ne prévoyons pas que le taux de rendement obligataire canadien baisse, même en cas de liquidation.

Voici les perspectives les plus récentes des taux d’intérêt mondiaux par l’équipe d’Invesco Fixed Income.

États-Unis

La croissance mondiale plus robuste devrait favoriser des rendements plus élevés aux États-Unis et une normalisation des politiques des banques centrales mondiales. Les attentes du marché quant à la fin des mesures d’assouplissement quantitatif dans le monde devraient faire monter les rendements américains. Nous prévoyons que la Réserve fédérale américaine (Fed) augmente les taux deux fois de plus cette année et annonce une réduction du réinvestissement du produit des versements de capital des titres qu’elle détient.

Europe

Les risques entourant les élections en France sont maintenant choses du passé et il est peu probable que nous assistions à une insurrection de l’extrême droite lors du prochain test électoral : l’Allemagne. En toile de fond, les données en Europe demeurent fortes et continuent de résister aux risques politiques. Compte tenu des résultats positifs pour les marchés de l’élection française, nous nous attendons à ce que la Banque centrale européenne (BCE) mette de nouveau l’accent sur les caractéristiques fondamentales. Les couvertures de position à découvert diminuant après les élections, les taux de rendement européens devraient poursuivre leur tendance à la hausse et les écarts périphériques par rapport aux obligations allemandes devraient s’élargir. Les pays périphériques pourraient subir des pressions additionnelles dans l’éventualité peu probable que des élections anticipées aient lieu en Italie.

Chine

La courbe de rendement des obligations d’État (CGB) de la Chine continentale s’est aplanie (les taux à court terme ont augmenté à un rythme supérieur à celui des taux à long terme) au cours de la première moitié du mois de mai surtout en raison (1) des pressions de vente des fonds d’obligations sous l’effet de la hausse des rachats des banques et (2) des portefeuilles de négociation et de placements des banques elles-mêmes. En effet, ces dernières étant forcées de réduire leurs placements en Chine après que les organismes de réglementation aient mandaté la réduction de l’endettement dans le secteur bancaire, particulièrement auprès du marché interbancaire (y compris les institutions financières qui ne sont pas des banques). Combiné à des règles macroprudentielles plus serrées, nous estimons que cette mesure devrait ralentir la croissance du crédit générale au cours du deuxième et du troisième trimestres, ce qui devrait avoir une incidence négative sur la dynamique de la croissance économique pendant la deuxième moitié de l’année. Nous nous montrons donc prudents au sujet des obligations d’État (CGB) en Chine à court terme, mais nous sommes optimistes à moyen terme.

Japon

La Banque du Japon (BdJ) a discrètement réduit ses achats liés à l’assouplissement quantitatif sans attirer beaucoup d’attention sur ses efforts. Cela se fait dans des conditions de faible inflation et d’une déception qui devrait persister, tel qu’indiqué par l’indice de surprises économiques Citi en matière d’inflation. La banque centrale devrait poursuivre cette approche à court terme et maintenir le rendement cible des obligations d’État japonaises à dix ans à « près de zéro ». Une telle stratégie maintiendra la BdJ sur la même voie que les autres grandes banques centrales (c.-à-d. une politique de resserrement) tout en procurant le plus haut niveau de flexibilité pour faire demi-tour au cas où les nouvelles données le justifieraient. Nous croyons que M. Kuroda, le gouverneur de la BdJ, continue d’être maître de la situation.

Royaume-Uni

Nous pourrions bien assister à une hausse du ton en ce qui a trait au Brexit (des deux côtés de la Manche) à l’approche de l’élection générale britannique qui aura lieu le 8 juin. Maintenant que l’Article 50 a été mis en œuvre, les Européens tenteront de donner le ton pour les négociations à venir. Certaines des tactiques préliminaires adoptées n’ont pas été bien reçues au Royaume-Uni. En outre, le maintien de telles tactiques ne sera probablement pas bien reçu par la première ministre, Theresa May, particulièrement lorsqu’elle parcourra le pays pour solliciter des votes au cours du mois prochain et pourrait l’amener à durcir le ton. Nous prévoyons un affaiblissement de l’économie britannique à mesure que l’année avancera, mais nous sommes d’avis que le consensus du marché est trop pessimiste. Nous nous attendons à ce que les obligations du Royaume-Uni affichent une contre-performance par rapport aux bons du Trésor américain et aux obligations allemandes à court et moyen termes.

Australie

Comme prévu, la Banque de réserve d’Australie a maintenu les taux à 1,50 % à sa réunion du 2 mai2. Dans son énoncé, elle notait l’amélioration récente des conditions économiques mondiales et la croissance du taux d’emploi, mais elle a aussi émis un avertissement au sujet du récent repli des cours des produits de base et de la probabilité d’une faible hausse des salaires à l’avenir. La Banque de réserve d’Australie demeure préoccupée par le marché de l’immobilier, le taux de chômage obstinément élevé et l’inflation plus basse que souhaitée. Compte tenu de toutes ces inquiétudes et des conditions actuelles, il est probable que la Banque de réserve d’Australie adopte une attitude attentiste dans un avenir prévisible. Nous sommes toujours neutres au sujet des taux d’intérêt en Australie.

 Avec la contribution de Rob Waldner, stratège en chef, de James Ong, stratège macroéconomique principal, de Noelle Corum, analyste macroéconomique, de Sean Connery, gestionnaire de portefeuille, de Scott Case, gestionnaire de portefeuille, de Josef Portelli, gestionnaire de portefeuille, de Ken Hu, chef des placements d’Asie-Pacifique et de Alex Schwiersch, gestionnaire de portefeuille.

Autres blogues de Brian Schneider

Les enjeux commerciaux mondiaux forcent la Banque du Canada à adopter une position attentiste
17 juillet 2019

La politique de la Banque du Canada redevient dépendante des données
25 avril 2019

La Banque du Canada se rapproche du point « neutre »
29 octobre 2018

La Fed poursuit ses hausses de taux graduelles
28 septembre 2018

La Banque du Canada : toujours dépendante des données
19 avril 2018

La Banque du Canada incite à la prudence
8 mars 2018

La BdC hausse ses taux de nouveau en raison d’une économie qui s’approche de sa capacité maximale
19 janvier 2018

La Fed amorce enfin la normalisation de son bilan
26 septembre 2017

Perspectives des taux d’intérêt : La Banque du Canada adopte un ton résolument plus ferme
19 septembre 2017

Hausse surprise et ton énergique de la Banque du Canada
8 septembre 2017

Perspectives des taux d’intérêt : Les taux à long terme aux États-Unis dépendent maintenant davantage de la politique monétaire mondiale
11 août 2017

Plus vite, plus haut, plus fort : la Banque du Canada augmente les taux d’intérêt
13 juillet 2017

Perspectives en matière de taux d’intérêt : Des hausses de taux sont à prévoir au Canada
5 juillet 2017

À plein régime : la Fed durcit le ton et hausse les taux d’intérêt
15 juin 2017

Perspectives en matière de taux d’intérêt : Pessimisme excessif au Royaume-Uni
2 juin 2017

Perspectives en matière de taux d’intérêt : Impact de la prochaine élection britannique
10 mai 2017

Perspectives des taux d’intérêt dans un contexte d’accélération de la croissance mondiale
18 avril 2017

La Banque du Canada maintient son taux mais revoit à la hausse ses prévisions de croissance pour 2017
13 avril 2017

Jamais deux sans trois
16 mars 2017

Perspectives des taux d’intérêt : Des hausses de la Fed à l’horizon?
8 mars 2017

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

1 Source : Bloomberg L.P., 11 mai 2017.

2 Source: Banque de réserve d’Australie, 2 mai 2017.