Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Brian Levitt | 3 juin 2022

Pic d’inflation et rendement des marchés boursiers américains : Leçons à tirer des années 70

L’histoire nous a appris que la période qui suit le pic d’inflation peut être favorable aux marchés boursiers. Brian Levitt examine le rendement des marchés boursiers américains après les pics d’inflation de 1974 et de 1980.

L’histoire nous a appris que la période qui suit le pic d’inflation peut être favorable aux marchés boursiers. Brian Levitt examine le rendement des marchés boursiers américains après les pics d’inflation de 1974 et de 1980.

Si je me fie aux nombreuses questions qui me sont posées, les investisseurs se souviennent très bien des années 70 et s’inquiètent des parallèles évidents que nous constatons aujourd’hui : inflation élevée,1 réaction lente de la Réserve fédérale américaine (Fed), conflit mondial qui exacerbe le problème. Comme si la ressemblance n’était pas déjà assez grande, Paul McCartney, Elton John et Bob Weir font encore des tournées de spectacles et leurs billets ont fait un trou dans mon budget, tout comme l’essence à 5 $ le gallon.

Les investisseurs font tout pour oublier leurs costumes en polyester et leurs vestes crochetées, mais ils se rappellent comme si c’était hier de la chute de 34 % de l’indice S&P 500 entre mars 1973 (lorsque le taux d’inflation sur douze mois a franchi le cap des 4,5 %) et décembre 1974 (lorsque le rythme de variation du taux d’inflation a culminé).2 Le début des années 80 n’a guère été plus réconfortant, car l’inflation a bondi à près de 15 %.3 Ça, c’est ce que nous savons. Mais que s’est-il passé une fois que l’inflation a culminé?

Le graphique ci-dessous illustre le rendement des marchés boursiers américains après les pics d’inflation de décembre 1974 et de mars 1980. Dans les deux cas, les marchés ont enregistré des rendements appréciables sur les périodes de 1, 3, 5 et 10 ans qui ont suivi.4

Les marchés boursiers américains se sont redressés après les pics d’inflation des années 70 et 80

Source: Bureau of Labor Statistics. L’indice S&P 500 est un indice pondéré en fonction de la capitalisation boursière qui regroupe les actions des 500 plus grandes sociétés américaines. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements passés ne garantissent pas les rendements futurs.

Il ne s’agit pas de savoir si ça va « bien » ou « mal ».

Comme on sait, ce n’est pas une question de savoir si les conditions sont bonnes ou mauvaises, mais plutôt si elles vont s’améliorer ou se détériorer par rapport aux attentes. Par conséquent, les pics d’inflation de 1974 et de 1980 sont survenus quand ça allait « mal » mais en voie de s’améliorer; ce n’était pas une époque où il fallait adopter une attitude baissière à l’égard des marchés boursiers à long terme. Certes, les marchés n’ont pas évolué en ligne droite. L’économie américaine a même amorcé une récession au milieu de 19815 et les investisseurs ont souvent craint un retour de l’inflation mais, en bout de ligne, les investisseurs à long terme ont été récompensés.

L’inflation a-t-elle culminé?

Cela nous amène à aujourd’hui. L’inflation aux États-Unis a-t-elle culminé? Il est encore trop tôt pour le dire. Le mois d’avril a été le premier des huit derniers mois au cours duquel la fluctuation en pourcentage sur douze mois de l’indice des prix à la consommation américain a été inférieure au mois précédent, mais par une très faible marge, et il a tout de même été pire que ce à quoi on s’attendait.6 Néanmoins, c’est un début. En fait, nous avons de bonnes raisons d’être rassurés : les attentes d’inflation du marché obligataire américain ont considérablement diminué ces dernières semaines,7 la mesure d’inflation de prédilection de la Fed (dépenses de consommation personnelle) a commencé à baisser sur une période de douze mois,8 la hausse du salaire horaire moyen ralentit,9 la croissance de la masse monétaire M2 dégringole10 et les stocks des détaillants s’accumulent massivement.11 Certes, le risque associé au pic d’inflation repose sur les prix des produits de base, qui continuent de grimper.

Assis sur la banquette arrière de l’automobile familiale dans les années 70, je répétais sans cesse « Est-ce qu’on est arrivé? » Ou, devrais-je dire, « Est-ce qu’on approche? » Oui, on dirait bien. Tout est une question d’inflation maintenant et si l’on se fie à l’histoire, les signes d’un pic d’inflation peuvent engendrer un climat favorable aux marchés boursiers.

1 Représentée par l’indice des prix à la consommation américain. Source : U.S. Bureau of Labor Statistics, 30/04/2022.

2 Source : Bloomberg

3 Représentée par l’indice des prix à la consommation américain. Source : U.S. Bureau of Labor Statistics.

4 Source : Bloomberg Représenté par l’indice S&P 500.

5 Source : National Bureau of Economic Research

6 Représenté par l’indice des prix à la consommation américain. Source : U.S. Bureau of Labor Statistics, 30/04/2022.

7 Source : Bloomberg. Représenté par le point mort d’inflation des titres du Trésor protégés contre l’inflation à 1, 3 et 5 ans. Le point mort d’inflation est calculé en soustrayant le taux d’une obligation indexée sur l’inflation du taux d’une obligation nominale de même échéance.

8 Source: U.S. Bureau of Economic Analysis, 30/04/2022.

9 Source : U.S. Bureau of Labor Statistics, 30/04/2022.

10 Source : Réserve fédérale américaine, 30/04/2022. La M2 est une mesure de la masse monétaire américaine qui comprend la M1 (la monnaie et les pièces détenues par le public non bancaire, les dépôts avec privilège de chèques et les chèques de voyage) plus les dépôts d’épargne (y compris les comptes de dépôt du marché monétaire), les petits dépôts à terme inférieurs à 100 000 $ et les parts de fonds du marché monétaire des épargnants.

11 Source : U.S. Census Bureau, 30/04/2022.

Autres blogues de Brian Levitt

L’inflation aux États-Unis atteint un sommet en 40 ans, ce qui accentue la pression sur la Fed pour qu’elle resserre sa politique monétaire
10 juin 2022

Pic d’inflation et rendement des marchés boursiers américains : Leçons à tirer des années 70
3 juin 2022

Réagir aux replis : Ce que l’histoire nous dit sur la persévérance
16 mai 2022

La Réserve fédérale américaine serait-elle à l’aise avec une inflation élevée?
27 avril 2022

Que pourrait signifier une inversion de la courbe des taux pour les actions?
29 mars 2022

L’inflation plus élevée que prévu aux États-Unis pose un risque accru pour les marchés
11 février 2022

Qu’est-ce qui m’empêche de dormir la nuit?
31 janvier 2022

Cinq réflexions sur une réduction plus rapide des achats d’actifs de la Fed
2 décembre 2021

Je ne suis plus dans le déni d’inflation. Voici comment la situation évoluera selon moi.
27 octobre 2021

Crise du plafond de la dette : Quelles sont les conséquences potentielles pour les actions américaines?
24 septembre 2021

Septembre est-il vraiment un mauvais mois pour les actions?
9 septembre 2021

Le retrait des mesures d’assouplissement doit-il nécessairement s’accompagner d’une crise?
25 août 2021

Ne craignez pas la baisse : l’économie américaine va très bien
26 juillet 2021

Nous misons sur l’appréciation des actions pour dix raisons
25 juin 2021

Le plus récent rapport sur l’emploi aux États-Unis renforce mon opinion selon laquelle l’inflation ne se maintiendra pas.
8 juin 2021

L’inflation à long terme ne me préoccupe pas. Voici pourquoi.
9 mars 2021

Les hausses d’impôt étoufferont-elles le marché haussier?
25 février 2021

Nous répondons à vos questions sur l’emploi et la dette
5 juin 2020

Vidéo : Les marchés doivent-ils toucher à nouveau les creux atteints précédemment?
7 mai 2020

Vidéo : Que penser de la reprise des marchés dans un contexte économique difficile?
30 avril 2020

S'abonner au blogue


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.

Renseignements importants

NA2226786

Image d’en-tête du blogue : Tom Bayer / Adobe

Certaines références se rapportent aux États-Unis et peuvent ne pas s’appliquer au Canada.

Un placement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des honoraires de gestion et autres frais. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif du rendement futur. Veuillez lire le prospectus simplifié avant de faire un placement. Vous pouvez en obtenir des exemplaires auprès de votre conseiller ou d’Invesco Canada Ltée.

Il ne s’agit pas d’une recommandation d’une stratégie de placement ou d’un produit pour un investisseur en particulier. Les investisseurs devraient toujours consulter leur conseiller financier avant de prendre des décisions de placement.

Tous les placements comportent des risques, y compris le risque de perte.

Il est impossible d’investir directement dans un indice.

Les rendements passés ne sont pas indicatifs des résultats futurs.

En règle générale, les cours des actions fluctuent, parfois même considérablement, en réaction aux activités de la société émettrice, ainsi qu’à la conjoncture des marchés en général, à la situation économique et au climat politique.

L’indice des prix à la consommation (IPC) américain mesure la variation des prix à la consommation et est compilé par le U.S. Bureau of Labor Statistics. L'IPC de base exclut les prix des aliments et de l'énergie, tandis que l'IPC global les inclut.

L’indice des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE) mesure la variation des prix des biens et services. Les dépenses comprises dans l’indice sont les dépenses réelles des ménages américains. L’indice PCE de base exclut les aliments et l’énergie.

La M2 est une mesure de la masse monétaire qui comprend les dépôts en espèces et par chèques, ainsi que les dépôts d’épargne, les titres du marché monétaire, les fonds communs de placement et les autres dépôts à terme.

Les opinions exprimées ci-dessus sont celles de l’auteur au 1er juin 2022. Ces commentaires ne doivent pas être interprétés comme des recommandations, mais comme une illustration des grands thèmes. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement. Ils comportent des risques et des incertitudes et sont fondés sur des hypothèses; nous ne pouvons pas vous garantir que les résultats réels ne différeront pas considérablement de ces estimations.