Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Matt Peden | 11 mai 2016

Quels sont les effets des politiques de taux d’intérêt négatifs sur les sociétés financières européennes?

Étant donné que les politiques de taux d’intérêt négatifs sont souvent mentionnées dans les médias, nous avons reçu des questions au sujet de l’incidence que ces politiques pourraient avoir sur les placements dans nos fonds mondiaux. Voici en bref notre opinion et notre position relativement aux politiques de taux d’intérêt négatifs et à nos placements en Europe.

Qu’est-ce qu’une politique de taux d’intérêt négatifs?

Une politique de taux d’intérêt négatifs est un instrument de politique monétaire rarement utilisé qui fixe des taux d’intérêt cibles au-dessous de zéro. Pour employer des taux négatifs, les banques centrales fixent le taux auquel des banques peuvent y déposer des fonds – le taux servi sur les dépôts – à un niveau négatif. En résultat, les banques payent des frais à la banque centrale pour qu’elle détienne leurs réserves.

À quoi sert une politique de taux d’intérêt négatifs?

Des taux de dépôt négatifs sont censés compléter un programme d’assouplissement quantitatif en encourageant les grandes institutions financières à octroyer des prêts aux consommateurs, aux entreprises et aux investisseurs afin de stimuler l’activité économique. Les taux négatifs peuvent aussi entraîner une dévalorisation de la monnaie, ce qui pourrait favoriser la croissance des exportations.

Quels en sont les effets sur les banques?

Les taux d’intérêt de référence sont d’une importance capitale pour les banques, car ils influencent leurs marges d’intérêt nettes. L’écart entre ce que les banques gagnent sur des actifs productifs d’intérêts et ce qu’elles paient pour les dépôts et d’autres sources de financement s’appelle le revenu net d’intérêt.

En général, les bénéfices des banques s’améliorent lorsque la courbe de rendement se raidit et que les marges d’intérêt augmentent. Si, par ailleurs, les taux d’intérêt deviennent négatifs, les banques doivent alors payer des intérêts sur leurs réserves détenues à la banque centrale. En théorie, cela devrait inciter les banques davantage à prêter des capitaux aux entreprises (et à recevoir des intérêts) plutôt qu’à détenir des réserves (et à payer des intérêts), à condition qu’il y ait des possibilités de prêt adéquates.

Les taux d’intérêt négatifs pourraient avoir des effets négatifs sur la rentabilité des banques en Europe, étant donné que les banques dans cette région détiennent en général des réserves excédentaires en raison de la demande anémique de prêts, de sorte que les banques doivent assumer les coûts des intérêts négatifs sur leurs réserves. En outre, les taux négatifs feront baisser les taux de rendement du marché sur les prêts et vu que les banques rechigneront à pousser les taux sur de nombreux comptes de dépôt au-dessous de zéro, leurs marges d’intérêt nettes pourraient se resserrer davantage.

Dans quels pays peut-on trouver des taux négatifs?

En juin 2014, la Banque centrale européenne (BCE) est devenue la première grande banque centrale à adopter une politique de taux d’intérêt négatifs (au 31 mars 2016, le taux de dépôt se situait à -0,40 %). Les taux sont aussi au-dessous de zéro au Japon, en Suède, au Danemark et en Suisse, des pays ayant adopté des politiques de taux d’intérêt négatifs. Pendant que l’utilisation des taux d’intérêt négatifs se répand, les participants au marché se méfient de plus en plus de la rentabilité des institutions financières, ce que met en évidence la contre-performance de l’indice MSCI Europe/Finance par rapport au Fonds Europlus Trimark (source : FactSet Research Inc. et Morningstar Research Inc., entre le 1er juin 2014 et le 31 mars 2016).

Comment le Fonds Europlus Trimark est-il structuré?

L’exposition sectorielle du fonds est strictement le résultat de notre méthode de placement ascendante et des pays ou secteurs où nous trouvons de bonnes occasions à un moment quelconque. Nous avons cependant tendance à être attirés par certains secteurs en raison de l’importance que nous attachons à la qualité.

La pondération des sociétés financières européennes (p. ex., banques et compagnies d’assurance) dans le fonds a toujours été moins élevée par rapport aux fonds comparables, à l’indice MSCI Europe et aux FNB pondérés en fonction de la capitalisation boursière parce que nous croyons que les sociétés financières européennes ont en général des profils de croissance et un rendement sur le capital investi moins élevés, et une tendance à vendre des produits indifférenciés pour lesquels les consommateurs ne sont pas prêts à payer une prime. Dans l’ensemble, les banques et les compagnies d’assurance européennes ne sont pas à la hauteur de nos mesures d’une entreprise de qualité, et nous n’hésitons pas du tout à nous différencier de l’indice à cet égard.

Au 30 avril 2016, le fonds détenait 6 % de sociétés financières contre 20 % environ dans l’indice MSCI Europe et 16 % dans le fonds moyen de la catégorie Actions européennes de Morningstar.

NIRP_figure_fr
Sources : Invesco Canada et Morningstar Research Inc., au 31 mars 2016.

Représente la période au cours de laquelle l’équipe de gestion de portefeuille actuelle a géré le fonds. Il est impossible d’investir directement dans un indice. Les classements par quartile permettent de comparer le rendement d’un fonds par rapport à celui des autres fonds d’une catégorie donnée. Les classements par quartile peuvent changer chaque mois. Les quartiles divisent les données en quatre segments égaux exprimés selon leur rang (1er, 2e, 3e ou 4e).

Le Fonds Europlus Trimark, série F, a affiché les taux de rendement suivants au 30 avril 2016 : 1 an, 2,22 %; 3 ans, 12,82 %; 5 ans, 13,20 %; et 10 ans, 5,46 %. L’indice MSCI Europe (net, $CA) a affiché les taux de rendement suivants au 30 avril 2016 : 1 an, -9,59 %; 3 ans, 2,64 %; 5 ans, 1,60 %; et 10 ans, 2,40 %.

Remarque : Les titres de série F sont uniquement offerts aux conseillers qui ont signé avec Invesco une convention relativement aux titres de série F.

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.