Blogue Invesco Canada

Perspectives, commentaire et expertise de placement

Jim Young | 10 mars 2015

S’agit-il de l’âge d’or des entreprises biotechnologiques?

On entend souvent dire que nous sommes dans « l’âge d’or des entreprises biotechnologiques ». Cela peut paraître exagéré, mais si l’on observe les rendements des sociétés biotechnologiques au cours des cinq dernières années, on peut obtenir un aperçu du potentiel du secteur en matière de création de patrimoine.

Je suis ce secteur depuis des décennies. En effet, je poursuivais un baccalauréat en chimie et en biologie à la McMaster University lorsque j’ai commencé à m’intéresser autant aux placements qu’aux sciences.

Le fait de comprendre la science m’aide à un certain point à suivre le secteur biotechnologique. Bien sûr, la technologie d’aujourd’hui est plus poussée que mon niveau d’études, mais je suis les développements de l’industrie et je comprends les étapes du processus des entreprises pour amener des innovations sur le marché.

L’immuno-oncologie est un secteur fascinant du secteur de la biotechnologie à l’heure actuelle et est relativement nouveau dans le monde des placements. Nous détenons présentement Incyte Corp.*, une entreprise biopharmaceutique du Delaware qui produit des médicaments à petites molécules principalement pour le traitement du cancer. Celgene Corp.*, une autre société biopharmaceutique qui développe des médicaments pour le traitement du cancer, constitue l’un des cinq titres les plus importants du Fonds de sociétés américaines Trimark. Il s’agit d’un titre particulièrement intéressant puisque la société établit des partenariats stratégiques avec bon nombre de petites sociétés, nous fournissant ainsi une exposition à des sociétés moins établies (données sur les titres en portefeuille au 30 janvier 2015).

J’assiste régulièrement à des conférences du secteur de la biotechnologie aux États-Unis et à travers le monde. Le dernier jour d’une conférence et après le repas, j’aime bien m’entretenir de façon informelle avec les équipes de direction de sociétés peu connues. Ces conversations sont pertinentes puisqu’elles me permettent de m’informer sur l’industrie et sur les technologies émergentes.

Comme ce secteur progresse rapidement, j’assiste à ces conférences afin d’avoir l’occasion d’apprendre sur les nouvelles tendances et les nouvelles sociétés ainsi que d’analyser les concurrents. En effet, l’une des parties les plus importantes de mon travail est de m’assurer que les sociétés que nous détenons demeurent novatrices et pertinentes. Si une compagne commence à stagner, son avantage concurrentiel est en danger et elle peut plus facilement perdre des parts de marché.

De nombreuses façons, les médias sont en retard sur ce qui se passe dans ce secteur. Les progrès arrivent rapidement et les articles de journaux sur le secteur sont légers et superficiels sans parvenir à retranscrire la réalité du terrain. Les conférences me fournissent des perspectives en profondeur sur les personnes et l’infrastructure ainsi que la façon dont les technologies se transformeront en sociétés solides.

La biotechnologie est un secteur complexe et en évolution constante, mais il offre également un potentiel de croissance explosive. Ma méthode consiste à demeurer informé sur le sujet et j’y arrive en restant curieux.

Si vous avez des questions sur les titres biotechnologiques compris dans le fonds, mes antécédents ou d’autres éléments entourant les fonds, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

* Les sociétés ci-dessus ont été choisies à des fins d’illustration seulement et ne visent pas à prodiguer des conseils spécifiques en matière de placement.

Rendements du Fonds de sociétés américaines Trimark, série A, au 31 janvier 2015 : 1 an : 31,60 %; 3 ans : 28,51 %; 5 ans : 20,16 % et 10 ans : 6,62 %.

Apprenez-en davantage sur le Fonds de sociétés américaines Trimark et l’équipe de Placements Trimark.

S'abonner au blogue

Abonnez-vous pour être informé sur la publication de : *


Voulez-vous vous abonner an anglais?

Abonnez-vous pour recevoir des courriels d’Invesco Canada Ltée au sujet de ce blogue. Pour vous désabonner, veuillez nous envoyer un courriel à blog@invesco.ca ou communiquez avec nous.